Le Magazine de l'UCR
je m'abonne
Espace diffuseur
Actions › Solidarité

Solidarité. Des actions pour l’avenir

Les 28 et 29 novembre prochains, se tiendra l’assemblée générale de L’Avenir social, l’association de la Cgt consacrée aux actions de solidarité tant sur le plan national qu’international. 

Encore trop peu connue pour ce qu’elle fait aujourd’hui, L’Avenir social reste, pour les anciens, indissociable d’une histoire, celle de l’orphelinat ouvrier, le Nid, symbolisé par le timbre autrefois apposé sur les cartes annuelles.

L’Avenir social est devenue une organisation où se développent divers projets, se transmettent des valeurs, une politique d’action sur le terrain social, portée par les principes du syndicalisme de classe.

Des missions ici et ailleurs

Parmi les missions emblématiques de l’engagement international de l’association : l’alphabétisation de femmes adultes au Sénégal grâce au soutien et à l’initiative d’une organisation syndicale, une bibliothèque publique gérée par une association de jeunes paysans dans un village malien éloigné de toutes ressources ; un soutien financier aux projets éducatifs et sociaux pour les enfants défavorisés d’Haïti.

Sur le plan national, L’Avenir social poursuit son action originelle vers l’enfance. C’est pour cela que, tous les ans, elle permet le départ au bord de la mer d’une colonie de vacances d’un mouvement d’éducation populaire qui lui est proche. Cette année, les jeunes de la cité du Clos Saint-Lazare à Stains - qui ne partent jamais en vacances - sont allés à Nice avec le soutien de l’Union locale CGT de Carros.

Une expérience retient actuellement toute l’attention de L’Avenir social. L’Union locale d’Épinal (Vosges) a fondé son association ; en partenariat avec le syndicat TRANE (métallurgie), des excursions éducatives mettent en relation de soutien et de solidarité des familles migrantes et des militants.

Éducation populaire, un principe

Ces actions pourraient bien écrire l’avenir de l’association. L’expérience de collaboration entre L’Avenir social et une association d’éducation populaire expérimentée pourrait déboucher sur une formation d’animateurs. Son contenu renouerait avec les principes d’une éducation populaire engagée, solidaire et militante.

Également à l’étude, les pratiques de santé militantes qui se sont élaborées depuis les années 70 vers le monde ouvrier et précaire. L’objectif est d’aborder la question des soins en lien étroit avec l’appartenance sociale. Ce qui déboucherait sur la possibilité, pour L’avenir social, de s’investir sur ce terrain.

Forte de ses nouveaux engagements, L’Avenir social amorce des tournants qui devraient redéfinir ce qu’elle est. C’est, en même temps, l’occasion pour elle de se montrer sous un nouveau jour avec l’espoir de gagner toute la confiance des adhérents de la Cgt. N’hésitez plus à adhérer à L’Avenir social.

Pascal Busquets


Contact :
L’Avenir social
-263, rue de Paris-Case 419-93514 Montreuil cedex.
www.avenirsocial.org
www.facebook.com/lavenirsocial/
contact@avenirsocial.org


 

Préparer ma retraite
Vous vous interrogez sur la date exacte de votre départ à la retraite.Sur la date à partir de laquelle vous devez faire valoir vos droits à la retraite, les démarches à entreprendre, le montant de votre ou vos pensions...

Lire la suite

Mes droits en chiffres
Retraites, Pensions, Allocations, Minima, Sécurité sociale, CMU, APA, SMIC, RSA; Prix, Loyers...

Lire la suite

Ce qu'il faut savoir
Les nouveautes de la taxe d'habitation Nouvel article

Lire la suite

Temoins mai 68
Un ancien de RVI Blainville

Salarié en mai 68 à la SAVIEM-Blainville dans le Calvados, il avait travaillé chez Citroën à Paris. "Depuis 1966 ça bougeait" dit-il, mais en mai 68 premiers piquets de grève et intervention des CRS...

Lire la suite