Le Magazine de l'UCR
je m'abonne
Espace diffuseur
Loisirs › Voyager

Droit à la culture et aux loisirs. Le besoin de solidarité

Depuis le début du mandat du président Emmanuel Macron, les retraités subissent des attaques sans précédent sur leur niveau et leur qualité de vie. Suite à l’augmentation de la CSG au 1er janvier 2018, toutes les associations LSR ont constaté une diminution du nombre de participants aux activités proposées.

Le pouvoir d’achat en baisse, des services publics qui disparaissent, l’accès aux soins de plus en plus difficile… précarisent la vie des retraités et rendent de plus en plus aléatoire leurspossibilités d’évasion et d’accès à la culture.

À ces atteintes, il faut ajouter le reflexe bien naturel qui veut que plus la précarité nous guette, plus nous sommes tentés d’économiser pour assurer notre avenir et celui de nos enfants et petits-enfants.

L’accès à la culture et aux loisirs est un droit fondamental. LSR le revendique pour tous les retraités. C’est la raison pour laquelle la Fédération lutte pour des retraites et des pensions décentes. Sa participation au groupe des 9 s’inscrit dans cette démarche.

Seniors en vacances

Le dispositif SEV (Seniors en vacances) permet à de nombreux retraités de bénéficier de séjours touristiques et culturels à des prix raisonnables fixés par l’ANCV (Agence nationale de Chèques-Vacances) et organisés par les associations LSR. Il autorise les retraités exonérés d’impôts à bénéficier d’une réduction de 160 euros directement versée par l’ANCV à l’organisme de tourisme, -de préférence un partenaire du tourisme social. Le coût d’un tel séjour s’élève actuellement à 402 euros pour 8 jours et 7 nuits, hors réduction, auquel il convient d’ajouter le transport en car et quelques excursions complémentaires. Les associations débordent d’imagination pour l’organisation de ces séjours et permettent la découverte du patrimoine culturel exceptionnel de notre pays.

Bourse solidarité vacances (BSV) pour une large majorité d’entre nous

Les séjours BSV (Bourse solidarité vacances) sont organisés par la Fédération LSR, en partenariat avec l’ANCV, la SNCF et surtout des prestataires du tourisme social. Les séjours (également de 8 jours et 7 nuits) sont proposés au prix de 220 euros en pension complète.Le coût du transport en train est actuellement de 30 euros, quelle que soit la gare de départ et la gare d’arrivée. Ce billet SNCF à 30 euros est remis en cause depuis quelques années et nous devons son maintien aux actions menées par nos associations LSR et la Fédération.

Le plafond de ressources pour bénéficier de ce dispositif est de 21 600 euros par an pour une personne seule ou de 32 400 euros pour un couple. Ce qui ouvre la porte à ces séjours à nombre de retraités.

Les associations LSR sontaccessibles à tous. N’est-il pas important de regarder autour de nous si des amis ou des voisins seraient intéressés par les activités et séjours proposées et les inviter à rejoindre les 19 000 adhérents dans les 150 associations.

Combattre les choix du gouvernement

Le gouvernement ne nie pas la réalité de la dégradation de la vie des retraités.Mais il justifie ses choix par la nécessité de réduire le chômage et d’aider les entreprises. Le nombre de chômeurs indemnisés est en régression et le chef de l’État crie victoire, mais la réalité est tout autre.Le nombre de sans-emplois est en constante augmentation. Quant aux entreprises, les investissements productifs sont en baisse.

L’actualité vient confirmer notre analyse ; les dividendes versés aux actionnaires n’ont jamais été aussi élevés au 1er semestre 2019 (+3,8% par rapport au 1er semestre 2018). Voilà la solidarité selon notre président. Les classes moyennes et les plus démunis viennent en aide aux plus riches, ceux qui ne savent pas comment dépenser leur argent.

Durant l’été s’est tenue la réunion des pays du G7 à Biarritz. Le thème retenu pour ce rendez-vous périodique était : « Rompre les inégalités » … une véritable provocation quand on sait que dans tous les pays du G7 les inégalités se sont creusées dans des proportions considérables. Nous n’avons rien à attendre de cette rencontre, mais au contraire tout à craindre.

Aujourd’hui, les attaques du gouvernement touchent tous les retraités, quels que soient leurs revenus et quelle que soit l’activité professionnelle qu’ils ont exercée. Raison de plus pour défendre ensemble notre pouvoir d’achat.

Plus que jamais, la lutte doit continuer. Rendez-vous le 8 octobre pour une nouvelle journée d’actions avec les organisations du groupe des 9.Des manifestations seront organisées dans tout le territoire.

Michel Denieault

Pour rejoindre LSR près de chez vous :

Site : www.lsrfede.fr
Courriel : federationlsr@lsrfede.fr
Tél. : 01 55 82 83 90

Préparer ma retraite
Vous vous interrogez sur la date exacte de votre départ à la retraite.Sur la date à partir de laquelle vous devez faire valoir vos droits à la retraite, les démarches à entreprendre, le montant de votre ou vos pensions...

Lire la suite


Mes droits en chiffres
Retraites, Pensions, Allocations, Minima, Sécurité sociale, CMU, APA, SMIC, RSA; Prix, Loyers...

Lire la suite

Ce qu'il faut savoir
CSG et CRDS des retraites en 2021 Nouveau !

Lire la suite

TEMOINS/ACTEURS
Jean Pierre Grenon

Jean-Pierre nous a quittés. Ses ami.e.s, ses camarades se souviendront longtemps de l'homme, du militant, de l'acteur dynamique du syndicalisme retraité. Il était notre témoin en octobre 2017.

Lire la suite