Le Magazine de l'UCR
je m'abonne
Espace diffuseur
Repères › Economie du vieillissement

Retraite à 60 ans et défi démographique

Largement contestée, notamment par le Medef et le pouvoir en place, la retraite à soixante ans (sans pénibilité avérée) constitue un élément clef dans la construction d'une société pour tous les âges qu'appelle l'allongement de la durée de la vie. Un projet est au cœur de la recherche conduite par l'U.C.R. depuis une dizaine d'années.

Largement contestée, notamment par le Medef et le pouvoir en  place, la retraite à soixante ans (sans pénibilité avérée) constitue un élément clef dans la construction d'une société pour tous les âges qu'appelle l'allongement de la durée de la vie - projet qui est au cœur de la recherche conduite par l'U.C.R. depuis une dizaine d'années -.

En effet, les évolutions démographiques sont d'une telle ampleur (trente ans gagnés en moins d'un siècle) qu'elles modifient structurellement la condition humaine. Voué au Moyen-âge (et encore aujourd'hui dans de trop nombreuses parties du monde) «  à travailler dès que possible et ce jusqu'à ce qu'il ne puisse plus », l'être humain a conquis depuis des droits  : En amont de sa vie, le droit de se former, en aval le droit à la retraite.

Aujourd'hui, alors que se dessinent les contours d'une société où la population pourrait se répartir par tiers entre l'apprentissage, la vie professionnelle et la retraite voilà que de « brillants esprits »  proclament qu'au nom de la modernité, il serait urgent de revenir en arrière et ce, sous couvert d'un populisme de café du commerce (on vit plus longtemps donc on travaille plus longtemps ! ) et sous le prétexte d'impératifs économiques brandis comme des axiomes comme le caractère quasi-sacré que revêtirait le ratio actifs/retraités  à  sa valeur actuelle voire même légèrement précédente.

Les énormes gains de productivité du siècle en cours et la prodigieuse augmentation des richesses produites par le travail humain ont mystérieusement disparu du champ de l'analyse et déserté les conversations, comme sous l'effet d'un « bouclier » qui à l'instar du fiscal préserverait de tout partage, une part conséquente, voire essentielle de la richesse produite.

En réalité ce qu'il nous faut affirmer, haut et fort, c'est que la question du partage des richesses et donc le volume des pensions de retraite ne sont  tributaires ni de règles statistiques prétendument incontournables ni de prétendues lois économiques mais dépendent exclusivement d'un choix politique quant à l'orientation de la société. Or, ce choix c'est l'affaire de tous et non d'une poignée de possédants. C'est donc le nôtre !

 

Céder au populisme ambiant, aux objurgations prétendument économiques du patronat et aux thèses réactionnaires qu'il inspire, prônant le recul social comme unique façon d'administrer le présent et d'engager l'avenir, serait porter un coup mortel à l'idée même de civilisation. Ce serait nier de manière honteuse les progrès de l'esprit humain, sa formidable capacité d'invention et d'adaptation. Ce serait renoncer à la mise en œuvre de cette société pour tous les âges, dont il nous reste à inventer la troisième partie : celle de la retraite, garantissant à chaque individu dans le respect des droits de chacun, la possibilité de vivre au mieux chacun des âges de sa vie : sa formation, sa vie professionnelle et sa retraite.

 

Les textes repris sous le titre générique « Le Défi démographique »  développent cette autre vie à construire. Il est urgent donc de s'en emparer pour que les retraités, dans la bataille sur les retraites qui s'engage,   et qui constitue en fait une formidable bataille de civilisation puissent faire entendre leur voix et produire dans le concert général, en harmonie avec les actifs, leur propre musique.

 Avril 2010

Henri Chevé
Rejoignez-nous Les retraités près de chez vous La lettre d'information
Préparer ma retraite
Vous vous interrogez sur la date exacte de votre départ à la retraite.Sur la date à partir de laquelle vous devez faire valoir vos droits à la retraite, les démarches à entreprendre, le montant de votre ou vos pensions...

Lire la suite

Mes droits en chiffres
Retraites, Pensions, Allocations, Minima, Sécurité sociale, CMU, APA, SMIC, RSA; Prix, Loyers...

Lire la suite

Ce qu'il faut savoir
L'actualité juridique. Les réformes, les lois, les décrets, la jurisprudence qui intéressent les retraité(e)s. - Nouvel article -

Lire la suite

Témoins
Jean Pierre Grenon

Le physique d’un rugbyman et l’allure chaloupée, Jean-Pierre Grenon a le regard malicieux de ceux qui en savent long sur la vie syndicale et sociale.

Lire la suite