Le Magazine de l'UCR
je m'abonne
Espace diffuseur
Actions › Manifestations

Le 9 juin les retraités seront encore dans la rue

Le gouvernement a confirmé que la demi-part fiscale supplémentaire pour les veufs et les veuves, supprimée par Nicolas Sarkozy, ne sera pas rétablie. L'exonération d'impôt des majorations familiales de retraite ne le sera pas non plus ! La journée d'action unitaire du 9 juin tombe à pic pour rappeler au gouvernement la détermination des retraités qui veulent obtenir une augmentation de leur pouvoir d'achat et l'allègement de la fiscalité. Photo : Allaoua Sayad

Le 10 mars les retraité-e-s s'étaient mobilisés avec succès, à l'appel de 9 organisations de retraités, syndicats et associations.

Pour toute réponse le gouvernement aurait ainsi décidé d'ignorer les attentes et les revendications des retraités et au contraire d'aggraver leur situation par la fiscalité.
La campagne de l'UCR pour leurs revendications en matière de pouvoir d’achat, de santé et de service publics s'en trouve donc pleinement justifié et la journée d'action unitaire du 9 juin aussi.

Fiscalité, le "niet" de Michel Sapin

Le 3 mai dernier 9 organisations de retraités, UCR-CGT, UCR-FO, UNAR-CFTC, UNIR-CFE-CGC, SFR-FSU, UNIR-Solidaires, FGR-FP, LSR, Ensemble et Solidaires-UNRPA, ont rencontré les conseillers de Michel Sapin, ministre des Finances. Il leur a été confirmé que la demi-part fiscale supplémentaire pour les veufs et les veuves, supprimée par Nicolas Sarkozy, ne sera pas rétablie. L'exonération d'impôt des majorations familiales de retraite ne le sera pas non plus.
La suppression de ces avantages fiscaux a eu pour conséquence pour des retraités parmi les plus démunis de les priver de l'exonération de la taxe d'habitation et la taxe foncière et d'alourdir considérément leur imposition. Sur ce dernier point le gouvernement a été contraint de mettre en place un dispositif afin que ces exonérations soient maintenues.
Au total ce sont des charges fiscales plus lourdes qui pèsent sur les retraité-e-s.

Les retraité-e-s contre le projet de loi 

La préparation de la journée d'action unitaire du 9 juin s'inscrit également dans le mouvement général de mobilisation pour le retrait du projet de loi El Khomri. Pas seulement par solidarité avec les actifs, ce qui serait compréhensible, mais aussi pour des raisons liées au financement des retraites.

En effet ce projet met gravement en danger les ressources nécessaires au financement des retraites actuelles et à venir. Il favorise la généralisation de la précarité et légitime "l'ubbérisation" des emplois, c'est à dire l'exercice d'une activité en dehors du Code du travail et dispensée de l'obligation de cotisations sociales. C'est dire si les recettes en seront sérieusement affectées.

Un Premier ministre fébrile qui se radicalise

Malgré l'opposition de la presque totalité des syndicats, de 74 % de l'opinion, d'une majorité de députés, des manifestations d'une ampleur inédite sous un gouvernement dit de gauche, le pouvoir persiste à vouloir faire passer en force son projet de loi. Le Premier ministre, qui a espéré un temps que la mobilisation s'essoufflerait, discours genre "ferme dans ses bottes" et répression à l'appui, est inquiet désormais de la tournure que prend la contestation de son projet et de sa politique.

Le 26 mai les retraité-e-s seront à nouveau aux côtés des salariés pour exiger le retrait du projet de loi.

La campagne revendicative de l’UCR

Les retraité-e-s CGT ont décidé de lancer une campagne revendicative qui va s’étendre jusqu’au 2ème semestre 2016, autour de 4 grands thèmes : la santé et l'autonomie, la fiscalité, le cadre de vie et les assurances complémentaire santé.

L’objectif de cette campagne est d’aller à la rencontre des retraités sur leurs lieux de vie, dans des points de rencontre visibles et réguliers, autour de la diffusion du magazine des retraités CGT, Vie Nouvelle.

Campagne qui, bien évidemment, est à lier à la campagne de syndicalisation avec les différents matériels dont nous disposons : L’Appel de l’UCR/CGT à manifester le 9 juin ; La santé un droit fondamental à défendre ; Impôts où en est la réforme promise.

D’ores et déjà, est programmé un tract pour la rentrée en septembre, car il faut envisager que le gouvernement, contrairement à notre revendication, procède à une revalorisation des pensions et retraites au 1er Octobre. Nous devrons faire valoir notre revendication de hausse du pouvoir d'achat.

La mobilisation des retraités le 9 Juin, en convergence avec les actifs, contribuera à la réussite de la journée de grève interprofessionnelle avec manifestation Nationale à Paris le 14 Juin décidée par les 7 organisations syndicales.

Préparer ma retraite
Vous vous interrogez sur la date exacte de votre départ à la retraite.Sur la date à partir de laquelle vous devez faire valoir vos droits à la retraite, les démarches à entreprendre, le montant de votre ou vos pensions...

Lire la suite

Mes droits en chiffres
Retraites, Pensions, Allocations, Minima, Sécurité sociale, CMU, APA, SMIC, RSA; Prix, Loyers...

Lire la suite

Ce qu'il faut savoir
Taxe d'habitation : degrevement ou pas ? Nouveau !

Lire la suite

TEMOINS
Jean Pierre Grenon

Le physique d’un rugbyman et l’allure chaloupée, Jean-Pierre Grenon a le regard malicieux de ceux qui en savent long sur la vie syndicale et sociale.

Lire la suite