Le Magazine de l'UCR
je m'abonne
Espace diffuseur
Loisirs › Lire

Roman. La Captive aux yeux clairs

A. B. Guthrie, seuls des érudits du western écrit le connaissent, mais Howard Hawks, qui adapta ce livre au cinéma avec Kirk Douglas : mais si, bien sûr ! Le mieux, c’est de comparer ces deux chefs-d’oeuvre d’une épopée que l’auteur a écrite en première partie de The Big Sky avec, dans la foulée, la Route de l’Ouest et Dans un si beau pays.

Le livre est plus complet et fait transpirer dans les moindres détails cette ruée vers l’Ouest d’un monde qui a fui au début du XIXe siècle une Europe qui fabriquait des millions de pauvres, de Dublin à Palerme.

En 1832, Boone Caudill, trappeur, traverse avec ses comparses le Haut-Missouri, région où vivent les indiens Blackfeet (Pieds noirs). Teel Eye, enfant indienne aux yeux bleus intenses, est mêlée à ce voyage tumultueux où les relations entre la nature et les hommes sont décrites dans une langue qui fait respirer les odeurs crues d’une nature encore bien sauvage.

L’imprévisible se produit, une histoire d’amour, prémisse d’un monde implacable où chacun défend jalousement son territoire. À dévorer sans modération.

Yvon Huet

 
La Captive aux yeux clairs, A. B. Guthrie, 2016, collection Babel Poche, 10,70 €.

Photo de Une : extraite du film de Howard Hawks

 

Rejoignez-nous Les retraités près de chez vous La lettre d'information
Préparer ma retraite
Vous vous interrogez sur la date exacte de votre départ à la retraite.Sur la date à partir de laquelle vous devez faire valoir vos droits à la retraite, les démarches à entreprendre, le montant de votre ou vos pensions...

Lire la suite

Mes droits en chiffres
Retraites, Pensions, Allocations, Minima, Sécurité sociale, CMU, APA, SMIC, RSA; Prix, Loyers...

Lire la suite

Ce qu'il faut savoir
L'actualité juridique. Les réformes, les lois, les décrets, la jurisprudence qui intéressent les retraité(e)s. - Nouvel article -

Lire la suite

Témoins
Jean Pierre Grenon

Le physique d’un rugbyman et l’allure chaloupée, Jean-Pierre Grenon a le regard malicieux de ceux qui en savent long sur la vie syndicale et sociale.

Lire la suite