Le Magazine de l'UCR
je m'abonne
Espace diffuseur
L'UCR et vous › Notre organisation

Syndicalisation CGT, où en est-on ?

Alain Laporte est chargé de la vie syndicale au sein de l'UCR.


Les retraités CGT se sont mobilisés à plusieurs reprises en 2016, est-ce que leurs organisations se sont renforcées ?

Alain Laporte : Depuis sa création, l’UCR a perdu la moitié de ses adhérents, en 2015 la perte est plus importante que les années précédentes. Toutefois pour 2016, année de forte mobilisation en effet, nous enregistrons une avance de plus de 1600 adhérents. C’est la preuve qu’il est possible de renforcer le syndicalisme spécifique retraité.

Il y a, à mon sens, toujours un lien entre activité revendicative et renforcement, ce qui répond à la question de savoir s’il est nécessaire d’être syndiqué à la retraite et pour faire quoi. Car le syndicalisme retraité ne peut se résumer à un simple acte de fidélité ou à une force d’appoint.

Les retraités ont des revendications spécifiques et nouvelles en dehors du champ de l’entreprise sans pour autant les couper des préoccupations des actifs.

Nous devons dynamiser notre démarche en territoire et de proximité si nous voulons poursuivre dans la logique que nous constatons aujourd’hui.

Quels sont, à ton avis, les dispositions à prendre pour développer la syndicalisation parmi les retraités et notamment parmi les actifs syndiqués à la Cgt qui partent à la retraite ?

Alain Laporte : Nous avons déjà engagé des initiatives en lien avec les USR et UFR et les UD, notamment des rencontres régionales sur le renforcement, sur la continuité syndicale et les possibilités d’adhésions nouvelles.

"Aujourd’hui, 7 syndiqués sur 10 quittent la Cgt en partant à la retraite"

Une adresse commune de Philippe Martinez et François Thiéry-Cherrier a été envoyée aux Fédérations pour sensibiliser les 45 000 syndiqués CGT qui vont faire valoir leurs droits à la retraite dans les cinq prochaines années.

Notre renforcement n’est pas une affaire de statistiques, mais pose bien la question de la force syndicale nécessaire pour contribuer à un rapport de force suffisant pour obtenir de véritables conquêtes sociales pour les retraités et les veuves.

Déjà des USR et des UFR se sont engagées dans des initiatives ciblées pour aller au devant des retraités n’ayant pas renouvelé leur engagement syndical ou n’ayant jamais été syndiqués. C’est la bonne démarche. Il en va de la place des retraités dans la société, mais aussi dans la Cgt.

Propos recueillis par Pascal Santoni

Préparer ma retraite
Vous vous interrogez sur la date exacte de votre départ à la retraite.Sur la date à partir de laquelle vous devez faire valoir vos droits à la retraite, les démarches à entreprendre, le montant de votre ou vos pensions...

Lire la suite

Mes droits en chiffres
Retraites, Pensions, Allocations, Minima, Sécurité sociale, CMU, APA, SMIC, RSA; Prix, Loyers...

Lire la suite

Ce qu'il faut savoir
L'habilitation familiale, alternative à la tutelle Nouvel article

Lire la suite

Témoins
Alain Harimza

Il est né au Maroc mais supportait mal le régime d'Hassan. Harcelé par la police il quitte son pays pour la France. Parcours d’un migrant, parcours de militant.

Lire la suite