Le Magazine de l'UCR
je m'abonne
Espace diffuseur
Loisirs › Ecouter/Voir

Musique. Les belles notes de la retraite

Nombre de retraités excellent dans la pratique de la musique. Soit par goût, soit par volonté de la (re)découvrir. Dans tous les cas, il s’agit de se faire plaisir autant que faire plaisir.

Lors des 80 ans des congés payés fêtés comme il se doit par la Cgt retraités et LSR à l’île de Ré, plusieurs dizaines de retraités ont donné de la voix dans une chorale improvisée qui, grâce à l’aide d’un encadrement professionnel, a donné le ton d’un esprit dans laquelle toute musique se distingue, celui de l’échange et de l’épanouissement collectif.

Pour les retraités, continuer ou commencer la musique n’est pas toujours aussi simple que cela. L’idée que l’activité musicale ne peut s’exercer que si on a le don ou l’expérience peut être un facteur de découragement. Faisons un sort à cette idée préconçue.

Piano forte

Le piano, considéré comme le « roi des instruments », est certainement le plus prisé mais aussi le plus délicat à aborder. Il associe mélodie et accompagnement dans une amplitude où chacun doit savoir trouver son niveau et bien identifier son ambition.


L’atout maître des retraités pour s’y atteler est d’avoir du temps, sous réserve de ne pas tomber dans le piège d’une scolarité inadaptée et ennuyeuse. Il faut donc privilégier le plaisir de jouer et l’évasion en mettant la théorie à son service et non l’inverse. Toutefois, sans la régularité (20 minutes par jour minimum), il ne peut y avoir de progrès.

C’est bon pour les neurones

Certains médecins conseillent à leurs patients âgés de jouer du piano pour entretenir la mémoire et les articulations des doigts. Pour cet instrument, comme pour n’importe quel autre, la relation à l’enseignant autant qu’à un public et, dans le meilleur des cas, à un autre instrumentiste permet de ne pas tomber dans la monotonie des mêmes morceaux et des mêmes erreurs. On apprend toujours des autres et la musique est, même quand on est seul devant son instrument, une pratique collective.

Un instrument « miracle », la voix !

Si le piano est « roi », la voix est « reine » car elle couvre tous les registres de la musique, de la plus simple à la plus complexe. Elle ne s’achète pas, elle se travaille et met en valeur toute la diversité créative de la culture humaine. En la matière, quasiment tout le monde peut apprendre à chanter. Les chorales sont légion et les chœurs d’orchestre professionnels ou amateurs envahissent les plateaux.

Certes, il existe bien d’autres instruments et aucun n’est à exclure. Pour commencer et donner envie de faire de la musique à la retraite, il suffirait peut-être de siffler un air qui passe par la tête. Par exemple, Que la Montagne est belle, en rêvant d’un Jean Ferrat accompagné d’une pianiste comme Nathalie Miravette, et se dire qu’il ne faut pas en rester là. Tout simplement, la musique donne un sens à la vie et, particulièrement, le sens du commun, avec le plaisir en prime.

Yvon Huet

Préparer ma retraite
Vous vous interrogez sur la date exacte de votre départ à la retraite.Sur la date à partir de laquelle vous devez faire valoir vos droits à la retraite, les démarches à entreprendre, le montant de votre ou vos pensions...

Lire la suite

Mes droits en chiffres
Retraites, Pensions, Allocations, Minima, Sécurité sociale, CMU, APA, SMIC, RSA; Prix, Loyers...

Lire la suite

Ce qu'il faut savoir
L'habilitation familiale, alternative à la tutelle Nouvel article

Lire la suite

Témoins
Alain Harimza

Il est né au Maroc mais supportait mal le régime d'Hassan. Harcelé par la police il quitte son pays pour la France. Parcours d’un migrant, parcours de militant.

Lire la suite