Le Magazine de l'UCR
je m'abonne
Espace diffuseur
Loisirs › Ecouter/Voir

Exposition. Picasso fait du bruit dans le Landerneau

Le lieu ressemble à une église ou un gros corps de ferme échoué au cœur de Landerneau à quelques kilomètres de Brest. Mais il s’agit de tout autre chose. Visite.

Cet ancien couvent des Capucins construit au XVIIème siècle fut le premier hypermarché Leclerc que ses propriétaires (Hélène et Edouard) -déménageant à la périphérie de la ville leur grande surface- ont transformé en un lieu « permettant des expositions accessibles au plus grand nombre et portant sur l’art moderne et contemporain ». Louable intention permettant -n’en doutons pas- quelques allègements fiscaux à ses auteurs et pour autant au service d’une mission qui devrait relever du financement public.

200 000 visiteurs pour 200 œuvres

Mais ne boudons pas notre plaisir, ni celui des plus de 200 000 visiteurs qui, depuis le 25 juin et jusqu’au 1er novembre seront venus découvrir les 200 œuvres de ce Picasso « intime et inédit », quelquefois de très loin, mais aussi de l’école, de la rue ou du village d’à côté. Qu’ils soient interrogatifs sur certaines démarches du peintre pour eux déroutantes ou admirateurs inconditionnels pour d’autres, tous avaient en commun d’être distants des trop coûteux musées parisiens. Ils peuvent ainsi accéder aux œuvres, conforter ou confronter et peut-être revoir leur jugement. Mais n’est-ce pas cela l’essentiel du rôle de l’accès à la culture pour tous ?

En vrai c’est quand même autre chose

Anne est une fidèle de ce lieu d’exposition. Elle vient d’un village voisin avec quelques-uns de ses enfants : « Ce lieu me (et nous) permet d’accéder à des œuvres que je croyais inaccessibles dans ma lointaine province. J’inscris désormais ces visites dans mon emploi du temps. Un peu comme un rituel. J’ai ainsi déjà pu y voir des œuvres de Chagall et Giacometti que je n’aurais jamais imaginées à ma portée. Quand à cette exposition, elle m’a réconciliée avec certaines œuvres de Picasso que je n’aimais pas forcement lorsque je les voyais en reproduction, fussent-elles de grande qualité…Mais, en vrai c’est quand même autre chose ! »

Pierre Corneloup


Picasso intime et inédit
Fonds Hélène et Edouard Leclerc - Rue de la fontaine blanche - 29800 Landerneau.
200 œuvres venant de Catherine Hutin, la fille de Jacqueline Picasso compagne et modèle du peintre.
Ouvert tous les jours de 10h à 19h
Contact : 02 29 62 47 78 - contact@fhel.fr
Tarifs : 8€, 6€ pour un groupe de 10 personnes, gratuit pour les demandeurs d’emploi, minima sociaux, handicapés, moins de 18ans, étudiants…


Photo de la Une : reproduction murale dans la ville de Guernica de "Guernica" une des œuvres les plus connues de Pablo Picasso. L’artiste l'a réalisée entre le 1er mai et le 4 juin 1937, à Paris, en réponse à une commande du gouvernement républicain espagnol pour l'Exposition universelle de Paris de 1937. Cette toile monumentale dénonce la destruction de la ville de Guernica par les troupes de l’Allemagne nazie et de l’Italie fasciste à la demande du général Franco. Conservée pendant la dictature franquiste aux États-Unis, à la demande de Picasso, cette œuvre a été transférée en 1981 en Espagne, où elle est conservée depuis 1992 au Musée Reina Sofía à Madrid.

Préparer ma retraite
Vous vous interrogez sur la date exacte de votre départ à la retraite.Sur la date à partir de laquelle vous devez faire valoir vos droits à la retraite, les démarches à entreprendre, le montant de votre ou vos pensions...

Lire la suite

Mes droits en chiffres
Retraites, Pensions, Allocations, Minima, Sécurité sociale, CMU, APA, SMIC, RSA; Prix, Loyers...

Lire la suite

Ce qu'il faut savoir
L'habilitation familiale, alternative à la tutelle Nouvel article

Lire la suite

Témoins
Alain Harimza

Il est né au Maroc mais supportait mal le régime d'Hassan. Harcelé par la police il quitte son pays pour la France. Parcours d’un migrant, parcours de militant.

Lire la suite