Le Magazine de l'UCR
je m'abonne
Espace diffuseur
Loisirs › Ecouter/Voir

Nouky et les Pères Noël. Un conte inédit pour les lecteurs de Vie nouvelle

Nouky, sa petite sœur et ses parents ressemblaient à des hommes de l’espace, engoncés dans des couches de vêtements, dans une démarche étrange pour tenir debout et éviter une plaque de verglas. On les aurait crus sur la lune, alors qu'ils n'allaient qu'au marché faire les courses de Noël.

- Anouk, marche plus lentement ! Ordonna son père, sèchement.
Là, il fallait vraiment obéir. Quand les adultes abandonnaient Nouky, pour l’appeler Anouk, c’est qu’elle avait fait une bêtise ou que la situation était dangereuse, comme s’approcher trop près du balcon ou courir dans la rue sans se soucier des voitures.

Elle préféra changer de sujet :
- Et pourquoi, ce Père Noël-là est vert ? s’étonna-t-elle en désignant un gros bonhomme aux cheveux et à la barbe blanche, mais dont le manteau était aussi vert que les sapins.
- C’est un Père Noël un peu spécial, il s’occupe des enfants qui n'auront pas de cadeaux.
Sa maman savait tout. Mais, cette histoire d’enfants sans cadeaux de Noël l’intriguait.
- Comment est-ce possible que le Père Noël oublie des enfants ? s’inquiéta Nouky. Ils ont fait beaucoup de bêtises ?
- Pas forcément, répondit sa maman. C’est un peu compliqué.
Quand les adultes ne savent pas expliquer, ils s’échappent toujours avec une phrase comme ça, comme si on était idiot parce qu’on est encore petit.

À l’entrée du marché couvert, à l’abri du vent gelé, une dame était assise avec deux enfants blottis contre elle. Elle les voyait souvent dans le quartier. Ils étaient pauvres, tout le monde le savait et leur donnait parfois de quoi s’acheter à manger. Ce jour-là, ils semblaient frigorifiés, de la vapeur leur sortait de la bouche. Anouk s'étonnait que tout le monde soit surexcité par l’arrivée de Noël, et eux si tristes, comme si cette fête ne les concernait pas.

Sa mère l’attrapa par la manche et lui dit :
- Tu vois, le Père Noël vert est là pour les gens comme cette famille.
Anouk refusait cette explication. Pourquoi à Noël, qui est la fête des enfants, certains en seraient privés ? Pourquoi un seul Père Noël pour s’occuper des enfants pauvres et des tas de Pères Noël partout pour les autres ? Elle marcha vers le premier Père Noël rouge qui prenait des enfants sur ses genoux :
- Pourquoi les Pères Noël rouges ne vont pas aider le seul qui est vert pour que tous les enfants aient les cadeaux ? Il faut l’aider.

Ce Père Noël ne sut rien répondre qui satisfasse Anouk. Il bredouilla : « c’est une affaire d’adultes… c’est plus compliqué que tu ne le crois… » Encore cette excuse ! En fait, le Père Noël est un adulte comme les autres. Anouk ne se découragea pas. Il faut souvent brusquer les adultes pour les faire progresser.
- Père Noël ! Tu n’es pas gentil. Si tu aides un petit peu, et l’autre Père Noël là-bas, et celui de l’école, et celui du grand magasin, et tous les autres Pères Noël, vous vous unissez, vous pouvez y arriver…
Le Père Noël était bien ennuyé pour répondre, d’autant qu’un petit groupe de parents avaient suivi la conversation et semblaient donner raison à cette petite fille décidée. Sa maman se baissa pour lui dire :
- Le Père Noël va essayer de convaincre les autres Pères Noël afin qu’ils s’occupent de tout le monde.
- Oui… Oui, bien sûr… dit-il, soulagé. Merci ma petite… Comment tu t’appelles ?
- Anouk. Mais ceux qui m’aiment m’appellent Nouky.
- Alors… Merci Nouky.

Le soir de Noël, toute la famille était rassemblée. Anouk n’avait d’yeux que pour les cadeaux entassés sous le sapin.
Chacun reçut de belles choses, des jouets, des vêtements, des livres… Un paquet était resté coincé tout au fond, derrière le sapin. Dessus était collée une lettre pour Anouk :

« Chère petite Nouky,
J’ai bien reçu ton message de la part de tous les Pères Noël de ton quartier. Je n’ai pas pu livrer ce cadeau aux enfants que tu as vus l’autre jour au marché, car ils n’ont pas de maison. Mais je pense très fort à eux.
À ton tour de m’aider et d’aller leur remettre ce paquet de ma part.
Merci de nous avoir obligés à ne pas les oublier.
Ton ami, le Père Noël. »

Antoine Blocier
Auteur de polar
Derniers ouvrages Polar news. Editions Horsain.

Préparer ma retraite
Vous vous interrogez sur la date exacte de votre départ à la retraite.Sur la date à partir de laquelle vous devez faire valoir vos droits à la retraite, les démarches à entreprendre, le montant de votre ou vos pensions...

Lire la suite

Mes droits en chiffres
Retraites, Pensions, Allocations, Minima, Sécurité sociale, CMU, APA, SMIC, RSA; Prix, Loyers...

Lire la suite

Ce qu'il faut savoir
L'habilitation familiale, alternative à la tutelle Nouvel article

Lire la suite

Temoins mai 68
Jacques Defortescu

Pour Jacques, salarié chez Tréfimétaux, mai 68 fut un accélérateur de son engagement militant comme beaucoup de jeunes de sa génération…

Lire la suite