Le Magazine de l'UCR
je m'abonne
Espace diffuseur
Actions › Initiative

Un tour de France carte CGT en main

Dynamiser l’activité revendicative et renforcer la CGT-Retraités sont une seule et même ambition pour rassembler les retraités. Les rassembler pour mettre en échec la politique d’Emmanuel Macron qui les a désignés comme des cibles privilégiées de sa politique de régression sociale. Et c’est possible.

Alain Laporte, chargé de suivre la qualité de vie syndicale sur l’ensemble du territoire, nous confirme « qu’il s’agit de ne pas s’en tenir à des statistiques mais de mettre en œuvre une démarche revendicative gagnante. »

Une première a eu lieu dans le Finistère au terme d’un état des lieux, département par département avec un dispositif référents/coopérants à poursuivre avec les UFR (Union des Fédérations de Retraités) et les USR (Unions Syndicales de Retraités). « Les quatre principes : développement de la démocratie, contact avec les syndiqués, partage de nos réflexions avec les retraités en territoire et ancrage de nos revendications au plus près des lieux de vie, doivent porter notre objectif pour inverser la tendance à la réduction de nos effectifs », poursuit-il.

Rester syndiqué à la retraite

Quand ils partent en retraite,7 syndiqués sur 10 quittent la Cgt. Il y a donc un travail de réflexion à avoir pour trouver le moyen d’enrayer ces départs.Dans le rapport complémentaire que doivent cultiver les UFR et les USR, la question de la continuité syndicale est un sujet central. Cela pourrait se concrétiser par l’adoption du principe de carte syndicale permanente, comme l’avait évoqué le 51e Congrès confédéral. Qui plus est, de nombreux retraités restent syndiqués dans les bases des actifs, alors qu’ils devraient être intégrés dans les USR et les UFR. Ils seraient environ 20 000, ce qui est énorme en regard des nécessités de clarification de l’état actuel de notre organisation, que ce soit au niveau des actifs ou au niveau des retraités.

Tous les retraité-e-s ?

Dans tous les départements, l’écart entre le nombre de retraités syndiqués et le nombre de retraités est suffisamment important pour se poser la question suivante : est-ce que tous les retraités peuvent adhérer à la Cgt même s’ils n’ont jamais été syndiqués ? La réponse est oui. Restent les mesures à prendre et là, chacun sait que c’est la qualité de vie syndicale qui permet de faire reculer les tabous, faire comprendre que l’adhésion à la Cgt n’est pas qu’une question d’actif salarié.

« La CGT-Retraités doit donc être plus que jamais visible. Les USR et les UFR sont appelées à développer une campagne revendicative sur le terrain, à partir de toutes les questions auxquelles l’UCR donne une réponse claire dans les objectifs qu’elle s’est fixés au congrès de Bordeaux en mars 2017. En cela, la formation syndicale est un outil d’accompagnement indispensable pour que les lignes bougent dans le bon sens »,conclut Alain Laporte.

Yvon Huet

Préparer ma retraite
Vous vous interrogez sur la date exacte de votre départ à la retraite.Sur la date à partir de laquelle vous devez faire valoir vos droits à la retraite, les démarches à entreprendre, le montant de votre ou vos pensions...

Lire la suite

Mes droits en chiffres
Retraites, Pensions, Allocations, Minima, Sécurité sociale, CMU, APA, SMIC, RSA; Prix, Loyers...

Lire la suite

Ce qu'il faut savoir
L'habilitation familiale, alternative à la tutelle Nouvel article

Lire la suite

Temoins mai 68
Alain Guichard

1968 : une année bien remplie pour Alain, qui, quelques mois après son service militaire et tout jeune fonctionnaire aux impôts entame une grève de 35 jours, prélude à mai 68...

Lire la suite