Le Magazine de l'UCR
je m'abonne
Espace diffuseur
Actions › Idées

Environnement. Quand le soleil fait pleuvoir

Du temps de notre enfance, la neige tombait beaucoup plus souvent en hiver qu’en ce début de XXIème siècle. Cela prouve,en dépit de l’enneigement exceptionnel de cet hiver en montagne, que le réchauffement climatique est bien là.

Aux États-Unis comme en France, le début de l’année a été fortement marqué par d’importantes chutes de neige. Faut-il pour autant suivre Donald Trump affirmant que le réchauffement est une vaste blague? Sous forme de neige ou de pluie, les précipitations sont toujours précédées d’une évaporation d’eau qui forme des nuages. Ces derniers voyagent au gré des courants d’altitude avant de tomber en pluie, en neige ou engrêle. Mais l’augmentation des évaporations est bien le résultat du réchauffement climatique.

Dangereuse aridification

Début janvier, tandis que les Alpes connaissaient un enneigement exceptionnel, une étude parue dans la revue Nature Climate Change disait que la terre va devenir «considérablement plus sèche» qu’en ce début de siècle. Cette « aridification » entraînera une dégradation des sols et une perte de la biodiversité,pourtant indispensable pour absorber du CO2. Cela se passe déjà dans de nombreux pays, tandis que l’Espagne, le Portugal, l’Italie et le sud de la France commencent à subir ces effets depuis quelques années.

Les tempêtes et les inondations de janvier nous envoient aussi d’autres informations sur ce qu’il convient de faire dès maintenant afin que nos petits-enfants puissent manger à leur faim et vivre sur une planète habitable d’ici la fin du siècle en cours.

Quand la pluie tombe en grande quantité, il vaut mieux disposer des moyens de régulation des cours d’eau que sont les barrages. L’eau qu’ils stockent permet d’écrêter les crues dans un premier temps, ce qui réduit les inondations et les dégâts qui vont avec, sans même parler du prix des assurances. Dans un second temps, cette eau stockée en surface permet aussi de produire de l’électricité à la sortie des barrages et d’irriguer certaines cultures. Verdir la France permet aussi de stocker plus de carbone, ce qui freine le réchauffement climatique.

Stocker pour réguler

Il faut avoir tous ces éléments en tête quand des défenseurs « intégristes » de l’environnement s’opposent à la construction du moindre barrage afin de respecter intégralement le milieu naturel. Si nous voulons que nos enfants et petits-enfants mangent à leur faim durant ce siècle, il vaut mieux éviter « l’aridification » des sols en stockant de l’eau pour les irriguer. Entre deux maux, il faut choisir le moindre, selon un vieux dicton. Plus que jamais, nous devons en tenir compte.

Gérard Le Puill

Préparer ma retraite
Vous vous interrogez sur la date exacte de votre départ à la retraite.Sur la date à partir de laquelle vous devez faire valoir vos droits à la retraite, les démarches à entreprendre, le montant de votre ou vos pensions...

Lire la suite

Mes droits en chiffres
Retraites, Pensions, Allocations, Minima, Sécurité sociale, CMU, APA, SMIC, RSA; Prix, Loyers...

Lire la suite

Ce qu'il faut savoir
L'habilitation familiale, alternative à la tutelle Nouvel article

Lire la suite

Temoins mai 68
Alain Guichard

1968 : une année bien remplie pour Alain, qui, quelques mois après son service militaire et tout jeune fonctionnaire aux impôts entame une grève de 35 jours, prélude à mai 68...

Lire la suite