Le Magazine de l'UCR
je m'abonne
Espace diffuseur
Actions › Manifestations

22 MARS. Les retraités manifesteront avec les cheminots et les agents de la fonction publique.

Nous sommes opposés aux tentatives du gouvernement de démanteler les services publics qui leur sont indispensables. Nous apportons tout notre soutien aux fonctionnaires et agents des trois fonctions publiques, État, territoriale et hospitalière, car leur travail est essentiel au bon fonctionnement de notre société et à notre santé.

L’aggravation de leurs conditions de travail est source de souffrance pour eux et de dysfonctionnements des services qui nous facilitent la vie.

Nous soutenons l’action des cheminots qui luttent eux aussi contre le démantèlement de ce qui reste une des plus belles réussites de notre modèle social : le chemin de fer Français. Les cheminots défendent leur statut mais pas seulement, contrairement à ce que voudrait faire croire le Premier ministre, c’est la qualité et la sécurité de notre système ferroviaire qu’ils veulent préserver contre les dangers de la privatisation, l’objectif réel du gouvernement et du Medef.

L’UCR-CGT appelle l’ensemble
de ses organisations à contribuer

et à participer à la réussite
de la journée d’action du 22 mars
aux côtés des cheminots,
des agents de la fonction publique
et de la RATP.

 

 

Ce texte est disponible en tract couleur ou en noir et blanc en format PDF :


Télécharger le document : tract_22_mars_2018.pdf
Autre document : tract_22_mars_2018_nb.pdf
Préparer ma retraite
Vous vous interrogez sur la date exacte de votre départ à la retraite.Sur la date à partir de laquelle vous devez faire valoir vos droits à la retraite, les démarches à entreprendre, le montant de votre ou vos pensions...

Lire la suite

Mes droits en chiffres
Retraites, Pensions, Allocations, Minima, Sécurité sociale, CMU, APA, SMIC, RSA; Prix, Loyers...

Lire la suite

Ce qu'il faut savoir
L'habilitation familiale, alternative à la tutelle Nouvel article

Lire la suite

Témoins
Chantal Gervais

Chantal rêvait d’être institutrice, mais dans une famille de sept enfants ce n’était guère envisageable. Elle entre à l'usine à 14 ans dans le textile et participe à sa première grève à 15 ans…

Lire la suite