Le Magazine de l'UCR
je m'abonne
Espace diffuseur
Actualités › Actu

Campagne « Carte en main »

Seize millions de retraités, un bouleversement considérable dans la société. 60 % d’entre eux sont gravement touchés par la hausse de la CSG. Les autres sont déjà trop pauvres pour être ponctionnés. Pour affronter ces défis, 102 000 retraités syndiqués à la CGT. Il y a urgence : comment faire des retraités CGT une puissante organisation ?

A la fin de l’année 2017, les dirigeants des retraités Cgt se sont réunis en Comité général à Montreuil. Le renforcement de l’UCR-CGT et de toute la Cgt a été un des points d’orgue du rapport et des débats.

Le ton du rapporteur, Alain Laporte, responsable des questions de vie syndicale est empreint d’une certaine gravité, mais aussi de conviction et d’optimisme, avec la certitude qu’il n’y a pas de fatalité ni dans les reculs sociaux que nous connaissons, ni dans la lente érosion du nombre de syndiqués.

Méthode Coué ?

Non. Pour plusieurs raisons qui sont peut-être plus lisibles aujourd’hui. Depuis des années, le pouvoir d’achat et les droits des retraités sont dans l’œil du cyclone des gouvernements successifs. Les mobilisations contre cette politique sont allées crescendo, elles ont été d’une force peu commune contre les mesures prises par le gouvernement Macron-Philippe. C’est un des faits marquants que la presse n’a pas manqué de souligner. À l’image du 28 septembre 2017, qui a été vécu dans beaucoup d’endroits comme la plus grande manifestation de retraités de ces dernières décennies.

Mais n’est-ce pas dans les initiatives pour expliquer et préparer l’action que nos difficultés en matière de syndicalisation sont plus évidentes ? Quelle présence syndicale réelle dans tout le territoire, comment aller à la rencontre des retraités dans tous les lieux de vie, les quartiers, les villages ?

La continuité syndicale, parlons-en

Sans doute faut-il poursuivre la réflexion sur cette question. Elle conditionne en grande partie l’état de santé de l’UCR-CGT. Mais il y a maintenant quelques évidences. La continuité syndicale doit être assumée sans détour par toute la Cgt. Que les militants retraités se focalisent sur ce point n’a rien d’anormal. C’est sans doute là que le mot « confédération » prend tout son sens. Syndicats, fédérations, UFR, UD, USR doivent agir de concert sous peine de continuer à dépérir...
Dans trois ou quatre professions, ce passage à la retraite se fait « carte en main» mais ailleurs, pour l’essentiel, nous sommes en panne. Il faut que nous saisissions cette question à bras-le-corps diront plusieurs intervenants. Cela concerne tout le syndicalisme et si l’UCR-CGT ne botte pas en touche sur ses responsabilités, force est de constater que c’est déjà au plan de l’entreprise que cette continuité doit être mise en œuvre. Cela touche aussi la conception même de notre syndicalisme de lutte.

La retraite, un retrait de la vie sociale et syndicale ?

Il est paradoxal de constater, alors que de plus en plus de retraités participent aux initiatives revendicatives, demandent à se syndiquer dans les actions, lors de rencontres sur les marchés, que nous ne gardons pas des camarades de lutte dans les entreprises et que, fait encore plus grave, il ne leur est même pas demandé de rester syndiqués lors du passage à la retraite.

La campagne carte en main

En fait, comme le réaffirmeront le rapporteur et François Thiéry-Cherrier, secrétaire général, il s’agit de nous recentrer sur l’essentiel : syndicalisation, démocratie et revendication. Dans un monde où l’humain compte de moins en moins, où des décisions sont prises par une petite caste, la question de la place des retraités dans la société et dans la CGT prend une importance déterminante pour l’avenir du syndicalisme.

Les mesures annoncées par Alain Laporte marquent une étape cruciale dans la bataille de syndicalisation. Mettre en œuvre un syndicalisme de proximité, attractif, ancré dans le réel, revendicatif, reste à coup sûr un moyen de proposer et concrétiser l’adhésion.
Plan de travail élaboré, conçu avec les syndiqués mais aussi les UD, les UL ; être présents et visibles dans les quartiers, les cités et pourquoi pas à la porte des entreprises. Pour réaliser cela, l’UCR édite un matériel spécifique pour aller à la rencontre des retraités. Un dépliant, une affiche et une carte d’adhésion...

L’opération « Carte en main » des retraités CGT est lancée !
Naturellement, Vie nouvelle et le site internet de l’UCR ne manqueront pas de suivre avec intérêt cette bataille qui vise à redonner des forces au syndicalisme retraité afin d’être encore plus efficaces dans nos actions revendicatives.

Richard Vaillant

Préparer ma retraite
Vous vous interrogez sur la date exacte de votre départ à la retraite.Sur la date à partir de laquelle vous devez faire valoir vos droits à la retraite, les démarches à entreprendre, le montant de votre ou vos pensions...

Lire la suite

Mes droits en chiffres
Retraites, Pensions, Allocations, Minima, Sécurité sociale, CMU, APA, SMIC, RSA; Prix, Loyers...

Lire la suite

Ce qu'il faut savoir
L'habilitation familiale, alternative à la tutelle Nouvel article

Lire la suite

Temoins mai 68
Alain Guichard

1968 : une année bien remplie pour Alain, qui, quelques mois après son service militaire et tout jeune fonctionnaire aux impôts entame une grève de 35 jours, prélude à mai 68...

Lire la suite