Le Magazine de l'UCR
je m'abonne
Espace diffuseur
Repères › Pouvoir d'achat

URGENCE SOCIALE. SALAIRES ET PENSIONS, UNE PRIORITÉ

Dans un contexte sanitaire et social angoissant, la forte manifestation des retraité.e.s le 2 décembre indique clairement l’urgence d’une augmentation des salaires et des pensions.

Au 1er octobre, le Smic a augmenté de 2,2%. Selon le gouvernement, cette hausse couvre l’inflation mesurée par l’indice Insee. Mais ce calcul moyen minimise les dépenses incompressibles des ménages à petit budget. Quand les loyers augmentent et que le gouvernement diminue les Aides personnalisées au logement (APL), les ménages à faibles revenus perdent plus de pouvoir d’achat que ne le disent les chiffres officiels.

De même, les remboursements d’emprunts des accédants à la propriété sont considérés comme de l’épargne par l’Insee et n’entrent pas dans le calcul de l’augmentation moyenne du coût de la vie. Enfin, l’actuelle flambée du prix du gaz, de l’électricité et des carburants affaiblit davantage les plus pauvres.

En demandant au gouvernement de porter le Smic à 2 000€ brut, la Cgt montre la voie à suivre. En face, des soutiens du chef de l’État, comme des candidats de droite à l’Élysée, plaident pour le recours aux heures supplémentaires. Elles seraient défiscalisées pour les salariés et non soumises aux cotisations sociales pour les patrons. De quoi faire progresser le chômage et accroître le déficit de la Sécurité sociale, des caisses de retraite et de l’Unedic dans les prochaines années, tout en créant une inégalité devant l’impôt entre salariés. On peut parier que les politiciens qui défendent cette orientation en 2021 proposeront le départ en retraite à 67 ans, sitôt passées les élections de 2022.

Augmentation plutôt que défiscalisation

En revendiquant une hausse immédiate de 100€ par mois pour toutes les pensions, puis un rattrapage progressif de 300 € mensuels, au regard du pouvoir d’achat perdu depuis de nombreuses années, l’Union confédérale des retraités CGT répond à l’urgence d’une nette revalorisation des petites pensions, sans oublier les autres qui ont également perdu du pouvoir d’achat. Porter le Smic mensuel à 2 000€ brut pour 35 heures hebdomadaires de travail fera également croître les rentrées financières des caisses de retraite.

Selon les chiffres publiés en juin 2021 dans le rapport du Conseil d’orientation des retraites, en 2018, au moment de valider les trimestres donnant droit à la pension, 14% de nos compatriotes étaient au chômage, dont 6,6% étaient en invalidité et 25% n’avaient pas validé un seul trimestre depuis un an pour cause d’inactivité. Ça ne doit plus durer dans un pays comme la France.

Gérard Le Puill

Préparer ma retraite
Vous vous interrogez sur la date exacte de votre départ à la retraite.Sur la date à partir de laquelle vous devez faire valoir vos droits à la retraite, les démarches à entreprendre, le montant de votre ou vos pensions...

Lire la suite


Mes droits en chiffres
Retraites, Pensions, Allocations, Minima, Sécurité sociale, CMU, APA, SMIC, RSA; Prix, Loyers...

Lire la suite

Ce qu'il faut savoir
CSG et CRDS des retraites en 2021 Nouveau !

Lire la suite

TEMOINS/ACTEURS
Madeleine Riffaud ou la résistance au cœur

La vie de Madeleine Riffaud est un hommage à la résistance sous toutes ses formes et en toutes circonstances. Nous lui avons demandé de revenir sur les épisodes marquants de cette vie incroyable.

Lire la suite