Le Magazine de l'UCR
je m'abonne
Espace diffuseur
Actions › Idées

IHS-CGT. L’HISTOIRE SOCIALE EST UNE SCIENCE VIVANTE

Depuis 40 ans, l’Institut d’histoire sociale (IHS) de la Cgt sauvegarde des archives et fait connaître l’histoire, méconnue et trop souvent déformée, du mouvement ouvrier, en général, et de la Cgt, en particulier. Un travail colossal. Indispensable aux nouvelles générations de militants syndicaux. Qui ne veulent pas faire table rase du passé… Entretien avec Gilbert Garrel, président de l’IHS-CGT.

Comment est née l’idée de la création d’un IHS en 1982 ?

L’idée est née dans la tête de Georges Séguy, alors secrétaire général de la Cgt, avec une double ambition : produire des documents sur l’histoire du mouvement ouvrier à destination des militants et des organisations de la Cgt et prendre soin de nos archives. Georges, qui a d’ailleurs présidé l’IHS de 1982 à 2002, privilégia un travail rigoureux sur l’histoire de la Cgt. Il refusait une histoire instrumentalisée ou faussée. Il aimait à dire que « contrairement à la chanson, il ne faut pas faire table rase du passé ».

Quel rôle joue l’IHS dans l’activité de la Cgt, depuis 40 ans ?

L’histoire est un combat syndical. Nous considérons l’histoire sociale comme une science vivante. L’IHS n’a de cesse de montrer combien l’expérience et l’histoire de la Cgt sont utiles pour l’action syndicale d’aujourd’hui. Nous n’écrivons pas l’histoire avec une gomme. Nous n’avons ni nostalgie ni amnésie. La Cgt de 2022 n’est pas celle de 1902 ni celle de 1936 ni même celle de 1968. Elle a évolué et évoluera encore. L’IHS contribue à montrer ces évolutions, avec ses ombres et ses lumières, et aide à assumer lucidement cet héritage. Nous travaillons avec un conseil scientifique pluridisciplinaire : syndicalistes, historiens, sociologues, juristes, économistes… Nous produisons divers documents, notamment nos Cahiers de l’Institut, connus et reconnus pour leur rigueur historique. Notre travail sur l’histoire est souvent lié à une actualité sociale. Par exemple, sur la paix, les retraites, les 100 et les 120 ans de la Cgt, Mai 68, le 1er mai… afin que les plus jeunes militants puissent connaître la genèse de ces évènements et l’histoire de leur organisation.

Le travail de l’IHS confédéral est-il complémentaire avec celui des IHS dans les organisations professionnelles et territoriales de la Cgt ?

L’histoire du mouvement ouvrier n’est pas que nationale. Elle s’écrit partout, dans les professions et dans les territoires. Par exemple, lorsqu’on prend l’histoire de l’approche syndicale sur les services publics, le regard des cheminots ou des métallos nous intéresse. Tout comme celui des Unions locales ou départementales de la Cgt pour qui cette question est également essentielle sur la réponse aux besoins et l’aménagement du territoire. Nous avons besoin d’une étude historique, du local au national, sur ce sujet majeur.

Quelles sont les perspectives de développement de l’IHS ?

Nous voulons faire connaître davantage l’histoire du mouvement social avec les moyens et technologies d’aujourd’hui. Par exemple, en produisant des films ou des conférences mis en ligne. Nous lançons aussi un grand chantier sur les archives orales des militants de la Cgt. Ils ont la mémoire des évènements, mais elle n’est pas toujours écrite. Des interviews de militants que nous conserverons en archives numériques. Un grand chantier de sensibilisation aux archives et de formation à l’archivage numérique est, d’ores et déjà, ouvert par la Cgt. C’est une question essentielle. L’histoire de la Cgt ne doit pas être effacée par un simple clic maladroit ou un bug informatique.

Propos recueillis par Michel Scheidt


Exposition. Les archives en héritage

40 ans d’existence. Un anniversaire qui ne passe pas inaperçu. Le 14 juin dernier, dans le patio Georges Séguy, au siège de la Cgt, à Montreuil, Philippe Martinez, accompagné de membres fondateurs de l’IHS, de la direction confédérale et de très nombreux invités, a procédé au vernissage d’une remarquable exposition mettant en valeur une large sélection des archives de la Cgt. Sous une forme originale ces documents mettent l’accent sur trois domaines très actuels : les luttes revendicatives, le combat contre les idées d’extrême droite et les actions internationales pour la paix et la solidarité entre les peuples. Cette exposition, Les archives en héritage, va rester quelques mois à Montreuil, avant d’être à nouveau présentée, en mars 2023 à Clermont-Ferrand, à l’occasion du 53e congrès confédéral de la Cgt.


 

Préparer ma retraite
Vous vous interrogez sur la date exacte de votre départ à la retraite.Sur la date à partir de laquelle vous devez faire valoir vos droits à la retraite, les démarches à entreprendre, le montant de votre ou vos pensions...

Lire la suite


Mes droits en chiffres
Retraites, Pensions, Allocations, Minima, Sécurité sociale, CMU, APA, SMIC, RSA; Prix, Loyers...

Lire la suite

Ce qu'il faut savoir
CSG et CRDS des retraites en 2021 Nouveau !

Lire la suite

TEMOINS/ACTEURS
Madeleine Riffaud ou la résistance au cœur

La vie de Madeleine Riffaud est un hommage à la résistance sous toutes ses formes et en toutes circonstances. Nous lui avons demandé de revenir sur les épisodes marquants de cette vie incroyable.

Lire la suite