Le Magazine de l'UCR
je m'abonne
Espace diffuseur
Actions › Solidarité

Obama à Cuba, la levée du blocus ?

Barack Obama est arrivé à Cuba. Une visite qualifiée d'historique, c'est le premier président américain qui se rend à Cuba depuis 1928. Avec ses interlocuteurs cubains, il souhaite, selon son secrétaire d’Etat John Kerry, « mettre tout sur la table ». La question du blocus de l'ile depuis 54 ans sera t-elle abordée ?

Après les prisonniers politiques détenus depuis plusieurs dizaines d’années aux Etats-Unis, après les excuses au peuple cubain concernant les tentatives d’assassinat de la CIA contre Fidel Castro, après la fermeture du camp de concentration de Guantanamo et la restitution de ce territoire occupé depuis 1903, le Président Obama va-t-il accepter de parler du blocus économique infligé depuis plus de 50 ans à la Grande Ile ?

Depuis 1959, 638 tentatives d'assassinats ont été commises contre Fidel Castro. La plupart ont été inspirées ou directement réalisées par la CIA comme en témoignent les archives secrètes aujourd’hui déclassées.
Les méthodes utilisées pour éliminer le dirigeant de la révolution cubaine ont été multiples: des snipers, des explosifs dans ses chaussures, du venin injecté dans un cigare, jusqu'à une petite charge explosive dans une balle de base-ball…

Le blocus économique a entraîné des milliards et des milliards de dollars de perte pour Cuba. Des chiffres astronomiques qui ne pourront jamais donner à saisir pleinement l’ampleur des retombées pour le peuple cubain et son cortège de pénuries adoucies grâce à une politique sociale préservant les besoins élémentaires comme la santé et l’éducation. A la veille de la visite du président nord-américain, la politique de blocus économique continuait de frapper tous les domaines de la vie économique, sociale et culturelle du peuple cubain.

Quant aux entreprises et banques étrangères coopérant avec Cuba, elles font toujours l’objet de poursuites et d’amendes par la justice US. En France, le Crédit agricole peut en témoigner.
Le blocus contre Cuba viole le droit international, notamment le principe de l’égalité souveraine des États contenu dans la Charte des Nations Unies.

Barack Obama a reconnu qu’il fallait mettre un terme à cette « approche périmée » de la politique US envers Cuba. Or, le blocus continue de s’appliquer avec la même rigueur. Même si la levée totale du blocus doit être votée par le Sénat à majorité républicaine, le président des États-Unis dispose de prérogatives suffisantes pour vider le blocus de sa substance.

Si Barack Obama veut réellement « tout mettre sur la table » lors de sa visite à Cuba, il ne pourra pas rester silencieux sur le blocus économique. Plus, il devra prendre des décisions concrètes pour mettre fin à cette infamie.

José Fort

VOIR ou REVOIR :

L'entretien que nous avait accordé William Burrowes, guide international Cubain sur les conséquences du blocus sur la situation de l'Ile.

Un effet concret du blocus sur le tourisme


Préparer ma retraite
Vous vous interrogez sur la date exacte de votre départ à la retraite.Sur la date à partir de laquelle vous devez faire valoir vos droits à la retraite, les démarches à entreprendre, le montant de votre ou vos pensions...

Lire la suite


Mes droits en chiffres
Retraites, Pensions, Allocations, Minima, Sécurité sociale, CMU, APA, SMIC, RSA; Prix, Loyers...

Lire la suite

Ce qu'il faut savoir
CSG et CRDS des retraites en 2021 Nouveau !

Lire la suite

TEMOINS/ACTEURS
Jean Pierre Grenon

Jean-Pierre nous a quittés. Ses ami.e.s, ses camarades se souviendront longtemps de l'homme, du militant, de l'acteur dynamique du syndicalisme retraité. Il était notre témoin en octobre 2017.

Lire la suite