Le Magazine de l'UCR
je m'abonne
Espace diffuseur
Actualités › Actu

Pandémie. J’ai fait un rêve

Les grippes espagnole puis asiatique ont fait des millions de morts au siècle dernier. Le XXIe a démarré avec le Sida, Ebola, le Sras, la grippe aviaire et la Covid-19. Nous aurons à subir d’autres virus. Seule solution : une riposte sanitaire planétaire. José Fort a fait un rêve. Et si nous rêvions avec lui ?

Il était 8 heures du matin et je n’arrivais pas à sortir de mon rêve. Le réveil violemment expédié à terre, je décidai de retourner, sans délai, dans mon état second. Je vous raconte :

Face à la progression de la crise sanitaire et des développements attendus, le secrétaire général de l’ONU venait de lancer un appel angoissé au monde : « Si nous ne déclarons pas immédiatement la guerre aux menaces virales, aujourd’hui la Covid-19, demain d’autres virus, nous risquons une catastrophe irrémédiable. Je lance un appel à tous les gouvernements, à toutes les forces sociales : déclarons l’alerte générale, réunissons savants, chercheurs, médecins, spécialistes sous l’égide de l’OMS. Faisons fi de nos différences, l’heure est à la mobilisation générale. »

Alors que généralement les décisions de l’ONU, lorsqu’elles s’appliquent, s’appliquent lentement, voici que de toutes les capitales du monde, arrive une réponse unanime : « Nous sommes prêts ».
Tout va si vite que je crois courir un sprint dans mon lit. J’essaye de sortir de la songerie, mais le rêve l’emporte: de Washington à Moscou, de Pékin à Londres, de La Havane à Berlin, de Paris à Genève, laboratoires, universités, centres de recherches annoncent qu’ils versent leurs brevets dans le domaine public international ; les vaccins vont être mis gratuitement à la disposition du monde entier ; les groupes pharmaceutiques déclarent réquisitionner toutes leurs unités et lignes de production et investir, à la demande des actionnaires, leurs récents et fabuleux bénéfices dans la recherche.

Branle-bas de combat

Décision est prise de réunir immédiatement à Paris une rencontre de la crème de la recherche, du monde médical et de la logistique pour mettre au point l’organisation générale de l’opération. « Il faut le faire dans l’heure », répète l’ONU.

À Paris, on ouvre le centre des conférences. Des intersyndicales mondiales se créent dans la soirée. Patrons et salariés de l’aéronautique planifient les vols, syndicats hôteliers et personnels préparent l’accueil, on assiste même à une déclaration des patrons des bars et restaurants annonçant qu’ils livreront des paniers-repas, tandis que la police ferme la circulation allant des aéroports jusqu’au centre des conférences au cœur de la capitale française pour permettre aux arrivants de rejoindre le plus vite possible leurs collègues français. Tout est prêt dans la nuit. Dès le lendemain matin, les premiers spécialistes (trois par pays) débarquent à Roissy et Orly.

Et si c’était vrai ?

Il aura fallu seulement moins d’une journée et d’une nuit pour que débute la rencontre retransmise en direct et sans coupure publicitaire par toutes les chaînes de télévision du monde. Les échanges de brevet ont lieu après concertation ; la coordination de la mise en fonction des lignes de production est achevée en un temps éclair ; une coordination permanente est formée pour suivre les évolutions et l’apparition possible de nouveaux virus ; la logistique pour le retour immédiat en fin de soirée des participants dans leurs pays respectifs, avec les documents et les échantillons permettant la production des vaccins, bat tous les records. Les lumières s’éteignent au centre des conférences. Je me réveille. Et si c’était vrai ?

La douche froide vient de mon petit-fils, possible futur psychiatre si, un jour, il peut reprendre le chemin de la fac. Il me dit :
« Le rêve n'est pas un exercice de voyance sur les événements ou les personnes : il se contente d'exprimer ce qui pourrait être une réalité. N’est-ce pas Freud qui, dans Le rêve et son interprétation, précisait que le songe n'est pas une prémonition de l'avenir, mais doit toujours se comprendre comme la réalisation d'un désir. »

Dans ce cas précis, un désir d’humanité.

José Fort


L’exemple cubain

En matière de santé publique, Cuba occupe une place de choix. L’excellence et l’efficacité de son système sanitaire s’explique surtout par une organisation liant la recherche au développement en cycle fermé.

Malgré l’étranglement économique décrété par le puissant voisin depuis plus de 60 ans, malgré les restrictions dans la vie quotidienne de la population, Cuba a réussi à construire et maintient un système de santé basé sur la médecine préventive en installant, jusque dans le plus petit village, des dispensaires, en formant médecins et infirmières en nombre et de qualité, capables, aussi, pendant la pandémie d’aller porter secours dans plus de trente pays.

Avec la Covid-19, la pandémie mondiale frappe sauvagement l’Amérique latine et les Caraïbes. Des morts sont ramassés jusque dans les rues, comme en Équateur ou au Pérou, des cadavres à ne plus savoir où les enterrer à Manaus, au Brésil.

Le virus a aussi frappé Cuba. Sauf que l’Île a limité les retombées, en prenant des mesures drastiques de confinement et surtout en mobilisant tout son personnel soignant jusqu’aux étudiants en médecine chargés, chaque jour, de sillonner les quartiers à la rencontre des familles.
Cuba annonce pour les semaines prochaines la production de 100 millions de doses du vaccin « Souveraineté 02 » et un objectif de vaccination de toute la population avant l’été prochain. Alors que les pays développés, comme la France, disposant d’industries pharmaceutiques vont acheter ailleurs des vaccins, un pays de dimension modeste, disposant de peu de ressources naturelles trouve en lui-même la force et les intelligences pour affronter la pandémie. Qui fait mieux ?

J. F.


 

Préparer ma retraite
Vous vous interrogez sur la date exacte de votre départ à la retraite.Sur la date à partir de laquelle vous devez faire valoir vos droits à la retraite, les démarches à entreprendre, le montant de votre ou vos pensions...

Lire la suite


Mes droits en chiffres
Retraites, Pensions, Allocations, Minima, Sécurité sociale, CMU, APA, SMIC, RSA; Prix, Loyers...

Lire la suite

Ce qu'il faut savoir
CSG et CRDS des retraites en 2021 Nouveau !

Lire la suite

TEMOINS/ACTEURS
Jean Pierre Grenon

Jean-Pierre nous a quittés. Ses ami.e.s, ses camarades se souviendront longtemps de l'homme, du militant, de l'acteur dynamique du syndicalisme retraité. Il était notre témoin en octobre 2017.

Lire la suite