Le Magazine de l'UCR
je m'abonne
Espace diffuseur
Actualités › Actu

JEUNES ET VIEUX DANS LA GALÈRE. DANIÈLE TÉMOIGNE

Danièle, 81 ans, vit à Paris. Bien que prioritaire pour la vaccination contre la Covid-19, son parcours est un combat.

TRAVERSÉE DE PARIS POUR UN VACCIN

On pourrait penser que dans la capitale une retraitée, bien qu’isolée mais prioritaire pour la vaccination, ne devrait pas rencontrer de difficultés pour se protéger du virus en se faisant vacciner. Détrompez-vous, à Paris, comme en beaucoup d’endroits en France, la pénurie de vaccins et l’inconséquence de ceux qui nous gouvernent font de la simple prise de rendez-vous dans un centre de vaccination un véritable parcours du combattant. En l’occurrence, ici, le parcours d’une combattante.

À quelques jours de ses 81 ans, Danièle, surmontant ses réticences, décide de se faire vacciner contre la Covid-19. Prioritaire, elle entreprend de façon systématique des démarches pour tenter d’obtenir un rendez-vous. Fort heureusement, elle pratique un peu internet et a pu bénéficier de l’aide d’enfants et petits-enfants plus familiers avec la navigation sur le réseau. On imagine facilement les difficultés rencontrées par celles et ceux des anciens, isolés en ville ou à la campagne, qui n’ont pas l’habitude des requêtes et formulaires en ligne…

« Depuis le 8 février, j’ai sollicité 3 à 4 fois par jour les différents sites censés enregistrer les demandes : Doctolib, santé.fr, le 3975…en vain. Un accueil, certes, plein de bonne volonté et compatissant, mais pas de vaccins disponibles. ». Pas même de possibilité de faire enregistrer les demandes de rendez-vous ni même de les transmettre à d’autres centres de vaccination.
« On avait l’impression de mendier, dit-elle, et sans pouvoir réellement protester, mes interlocuteurs gèrent, en effet, comme ils peuvent, l’absence ou l’insuffisance de vaccins. ».

Danièle est finalement parvenue à obtenir un rendez-vous…en banlieue, à l’hôpital de Bobigny (Seine-Saint-Denis), qui avait reçu plus de vaccins que prévus. Les dysfonctionnements dans la répartition des doses se conjuguent ainsi avec la pénurie. Un de ses amis, habitant Montreuil, commune du même département que Bobigny, lui suggère, après avoir consulté le personnel soignant, de se déplacer. « Du 14e arrondissement de Paris, j’ai donc emprunté tous les moyens de transports pour finalement arriver à l’hôpital de Bobigny et me faire vacciner. » Un bien long parcours.


Des vaccins pour tous et gratuits !

La France d’Emmanuel Macron aura connu toutes les pénuries : masques, tests de dépistage et maintenant vaccins. Ce n’est plus de la mauvaise gestion, c’est l’absence de gestion de la pandémie. À croire que cette situation ne dérange pas outre-mesure ce Gouvernement. De fait « les premiers de cordée », chers au président, en profitent largement, la Bourse bat des records et les salariés comme les retraités la subissent sans pouvoir protester. Cela permet à Macron de poursuivre le démantèlement des services publics de la santé, des transports, de l’énergie et de la Caisse des Dépôts, pour faire place nette au privé.

Cette situation aurait pu être évitée si l’intérêt général avait prévalu : anticiper les pandémies, préserver les stocks de masques, développer la recherche et l’industrie du médicament, renforcer notre système de santé publique. Aujourd’hui, exigeons de faire des vaccins un bien commun mondial et gratuit afin d’éradiquer les virus et construire la société et le monde dont nous avons besoin.


 

Préparer ma retraite
Vous vous interrogez sur la date exacte de votre départ à la retraite.Sur la date à partir de laquelle vous devez faire valoir vos droits à la retraite, les démarches à entreprendre, le montant de votre ou vos pensions...

Lire la suite


Mes droits en chiffres
Retraites, Pensions, Allocations, Minima, Sécurité sociale, CMU, APA, SMIC, RSA; Prix, Loyers...

Lire la suite

Ce qu'il faut savoir
CSG et CRDS des retraites en 2021 Nouveau !

Lire la suite

TEMOINS/ACTEURS
Jean Pierre Grenon

Jean-Pierre nous a quittés. Ses ami.e.s, ses camarades se souviendront longtemps de l'homme, du militant, de l'acteur dynamique du syndicalisme retraité. Il était notre témoin en octobre 2017.

Lire la suite