Le Magazine de l'UCR
je m'abonne
Espace diffuseur
Dossiers › Temoins mai 68

Un ancien de RVI Blainville

"En Mai 68, j'étais salarié à la SAVIEM-Blainville dans le Calvados
Je venais de Paris où j'avais travaillé aux usines Citroën de Balard. Fin 1959 je rentrais chez Renault-Billancourt et en mai 61 j'étais muté à la Saviem-Blainville comme OS2 (1).

En 1964, nous passons d'environ 650 à 5.000 salariés en trois ans. La direction se vante de fabriquer des camions avec 90% d'052 ; pas d'évolution de carrière, la haute maîtrise n'avait que du mépris pour ces 052 ; les salaires de la région parisienne étaient plus élevés que ceux de la Province les écarts étaient de plus en plus importants. Grâce au travail de la CGT en particulier, les prolos en sont de plus en plus conscients, le cahier revendicatif est plus précis et tient compte des besoins : salaires, conditions de travail, reconnaissance de la valeur professionnelle, respect envers les salariés etc...Depuis 1966, ça bougeait. En janvier 68, dans une grève parmi d'autres, des piquets de grève furent cette fois mis en place. La direction ne cherchait pas à dialoguer, elle fit intervenir les CRS qui ont occupé l'usine, l'étincelle !

Le régime policier était en place avec la filature des responsables syndicaux, la surveillance jusqu'à leur domicile, la répression à l'extérieur et aux abords de l'usine. Tout cela a fait que les ouvriers de chez Sonormel, SMN, Geager, Citroën, les ciments français, informés par leur syndicat, ont soutenu les SAVIEM en lutte. Cette manif se déroula le vendredi 26 janvier 1968 à Caen, avec une véritable provocation du patronat et du préfet qui provoquèrent un affrontement qui a duré jusqu'au milieu de la nuit. Plus de trois cents blessés, certains gravement, deux ouvriers de la SAVIEM ont perdu un oeil (avec le tir tendu des grenades des CRS). La télé annonçait tous les soirs que les salariés avaient voté la reprise du travail, mensonge ! Après plusieurs jours nous avons repris le travail, rentré dignement tous ensemble derrière nos organisations syndicales.

Nous n'avons pas gagné mais les revendications étaient dans nos têtes, il fallait que la lutte continue, beaucoup d'entre nous attendaient ce moment. Et mai arrive mais là nous n'étions plus seuls ce sera l'un des mouvements les plus passionnants de la lutte ouvrière devant l'injustice sociale. Et pour aller de l'avant.

Pour moi militant de base c'était du sérieux, les nuits passées dans l'entreprise à protéger l'outil de travail, les réunions, les discussions dans l'entreprise. Répondre à une poignée d'étudiants qui venaient nous dire « il faut prendre les préfectures le pouvoir est vacant » en clair « armons-nous et allez-y ». Nos responsables syndicaux étaient méfiants et vigilants. Après une ou deux tentatives, ces étudiants ne sont pas revenus.

Nous avons repris le travail avec des acquis importants, une grande victoire syndicale mais malheureusement pas politique, la droite fut renforcée après les élections législatives.
1968 fut aussi une année de solidarité internationale, l'Italie, l'Allemagne, la Tchécoslovaquie, les jeux olympiques avec le poing levé de ces sportifs noirs américains qui luttaient contre les discriminations raciales dans leur pays.

Aujourd'hui nous vivons dans un système où plus que jamais le progrès social dépend du rapport des forces entre capital et travail. C'est pour cela que les forces politiques conservatrices et le MEDEF veulent enterrer l'esprit de 68. Je pense que l'engagement collectif garde toute son actualité ; ensemble nous serons toujours plus forts pour construire un monde solidaire où chacun aura toute sa place. Voilà pourquoi à ans, je reste fidèle à l'esprit de 68."

Un ancien de RVI Blainville



(1)-0S2 : ouvrier spécialisé de 2ème catégorie. L'OS n'est pas ouvrier professionnel qui lui est OP1, OP2 ou OP3

Préparer ma retraite
Vous vous interrogez sur la date exacte de votre départ à la retraite.Sur la date à partir de laquelle vous devez faire valoir vos droits à la retraite, les démarches à entreprendre, le montant de votre ou vos pensions...

Lire la suite

Mes droits en chiffres
Retraites, Pensions, Allocations, Minima, Sécurité sociale, CMU, APA, SMIC, RSA; Prix, Loyers...

Lire la suite

Ce qu'il faut savoir
Les nouveautes de la taxe d'habitation Nouvel article

Lire la suite

Temoins mai 68
Un ancien de RVI Blainville

Salarié en mai 68 à la SAVIEM-Blainville dans le Calvados, il avait travaillé chez Citroën à Paris. "Depuis 1966 ça bougeait" dit-il, mais en mai 68 premiers piquets de grève et intervention des CRS...

Lire la suite