Le Magazine de l'UCR
je m'abonne
Espace diffuseur
Loisirs › Bien manger

Jardin d’hiver, grand bazar dans nos assiettes

Additifs suspects, tomates en toutes saisons, fruits et légumes privés d’oxygène durantdes mois en chambre de conservation, résidus de pesticides…Pourtant la nature est bien faite, elle nous offre tout ce dont nous avons besoin au bon moment.

L'été, il fait chaud et notre organisme sollicite plus d'eau que de calories, c'est la pleine saison des tomates et des fruits regorgeant d'eau : les melons, les pastèques etc. En hiver, nous manquons de soleil, notre organisme est en baisse de tonus, le système immunitaire doit se renforcer, c'est la période où l'on trouve des fruits et des légumes riches en minéraux et en vitamine C : les châtaignes, les agrumes, les légumes racines et les cucurbitacées.

Des saveurs décuplées

Les fruits et légumes de saison, mûris au soleil, cueillis à maturité sont plus riches en nutriments et développent des saveurs plus fortes. Ceux cultivés en serre et cueillis prématurément n'ont pas cette chance. Ils ne peuvent pas rattraper cette maturation que leur donne le soleil et le temps. On croit se procurer un plaisir gustatif en achetant des fraises pour le réveillon de Noël, certes l'aspect est séduisant, mais pour le goût, c'est toujours la déception. Elles sont insipides ! De plus, elles ont parcouru des milliers de kilomètres pour atterrir dans notre assiette, les privant du peu de qualités nutritionnelles qu'elles contenaient.
En hiver, l'étal du maraîcher regorge de fruits et de légumes aux couleurs chaudes et dorées : les carottes, les pommes de terre, les choux, les betteraves rouges, les oranges, les poires, les pommes vertes, rouges, grises,jaune d'or, les potimarrons, les citrouilles, les courges, les salades d'hiver etc. Un régal pour les yeux avant celui des papilles !

Se faire plaisir

C'est le moment d'essayer les légumes oubliés : les panais, ces grosses carottes jaune clair un peu sucrées ; les navets « boule d'or » si doux ; les topinambours au goût d'artichaut ; les pommes de terre vitelottes, violettes à l'intérieur ; les pâtissons ressemblant à des soucoupes volantes. Cela permet de varier les plaisirs et de maintenir la biodiversité si essentielle à la survie de nos espèces.

Moins d'argent dépensé

Les fruits et légumes de saison coûtent moins cher car ils sont locaux, ne réclamant que peu de transport ou pas de taxe d'importation répercutée sur le prix d'achat. La meilleure façon de se les procurer reste l'achat de proximité : le marché, le producteur maraîcher le plus proche, les Amap (associations pour le maintien d'une agriculture paysanne) et les fermes-cueillettes.

Les bienfaits pour la santé

Les choux, les betteraves, les carottes, les épinards apportent des bêta-carotènes, antioxydants qui permettent de lutter contre le vieillissement des cellules, et des fibres pour faciliter le transit intestinal. Les choux sont les champions pour l'apport en calcium, plus que le lait ! Le panais et l'oignon sont réputés anti-cancérigènes, la betterave serait dopante, le céleri revigorant, le chou-fleur dépuratif, l'endive laxative et le navet reminéralisant. Que d'avantages pour un coût modéré !

Depuis une ou deux générations, notre consommation de légumes n'a cessé de diminuer au profit de la viande. Mais les choses sont en train de changer sensiblement, fort heureusement, car l'augmentation de la population mondiale nécessitera certainement des choix radicaux. La raréfaction de l'eau et le réchauffement climatique imposeront d'autres manières de vivre et de se nourrir. La côte de bœuf de 800g pour deux restera anecdotique, comme la salle de réunion enfumée des années 1990. Un monde passé !

Yolande Bachelier


Qu’est-ce qu’une Amap ?

Elle naît de la rencontre entre un groupe de paysans et un groupe de consommateurs. Ils établissent ensemble un contrat pour une saison (printemps/été ou automne/hiver).

Ils définissent la diversité des denrées à produire (fruits, légumes, œufs, fromages, viande) et les méthodes agronomiques, s'inspirant de la charte de l'agriculture paysanne et du cahier des charges de l'agriculture biologique. Pendant la saison, le paysan, avec une périodicité convenue, met les produits récoltés le matin à la disposition des consommateurs sous forme de paniers. Tout ce qui est produit est consommé, même les légumes moches. Le prix du panier est fixé de manière équitable, il permet au paysan de couvrir ses frais de production et de se dégager un revenu décent, tout en étant abordable pour le consommateur.


Légumes d'hiver : Betterave, Carotte, Céleri, Citrouille, Chou blanc, Chou-fleur, Chou de Bruxelles, Courge, Endive, Épinards, Mâche, Navet, Oignon, Poireau, Potiron, Pomme de terre…

Fruits d'hiver : Citron, Kiwi, Clémentine, Mandarine, Orange, Pamplemousse, Poire, Pomme…


 

Préparer ma retraite
Vous vous interrogez sur la date exacte de votre départ à la retraite.Sur la date à partir de laquelle vous devez faire valoir vos droits à la retraite, les démarches à entreprendre, le montant de votre ou vos pensions...

Lire la suite

Mes droits en chiffres
Retraites, Pensions, Allocations, Minima, Sécurité sociale, CMU, APA, SMIC, RSA; Prix, Loyers...

Lire la suite

Ce qu'il faut savoir
Taxe d'habitation : degrevement ou pas ? Nouveau !

Lire la suite

TEMOINS
Jean Pierre Grenon

Le physique d’un rugbyman et l’allure chaloupée, Jean-Pierre Grenon a le regard malicieux de ceux qui en savent long sur la vie syndicale et sociale.

Lire la suite