Le Magazine de l'UCR
je m'abonne
Espace diffuseur
Actions › Idées

Transition énergétique

Porte-parole de la Fédération CGT des Mines et de l’énergie, Marie-Claire Cailletaud met en garde contre le coût d’une diminution dogmatique du nucléaire dans notre mix énergétique

La question de la transition énergétique occupe les débats. Mais tout le monde n'y met pas le même contenu. Pour la Cgt, cette transition doit permettre de répondre à deux enjeux majeurs. D’abord, il convient de répondre aux besoins en énergie nécessaire au développement humain ; tant de citoyens dans le monde en sont encore privés. Mais aussi, la diminution des gaz à effet de serre (GES) est impérative afin d'affronter le problème majeur du réchauffement climatique.
Cela implique de ne pas se tromper de problème et d'adapter les solutions aux objectifs. Pour exemple, le premier secteur émetteur de GES est celui des transports.

C’est là que doivent être concentrés nos efforts alors même qu'il échappe aux débats. Il est au cœur du mode de développement libéral qui organise le dumping social et environnemental, délocalise la production dans des pays aux droits sociaux écrasés et rapatrie les produits dans les camions.
Le bouquet énergétique que nous devons conforter devra permettre d'assurer une production de qualité, à bas coûts, en minimisant nos émissions de GES. L'Allemagne a remplacé une partie de sa production nucléaire par du charbon. Elle nous prouve que l'équation ne peut se résoudre de la sorte.

Nucléaire et énergies renouvelables

Diminuer de façon dogmatique le nucléaire dans le mix énergétique français suppose de dire par quoi on le remplace. La seule manière de diminuer les GES seraient de compléter la production manquante uniquement avec des énergies renouvelables (EnR). Or, le développement massif des EnR se heurte à trois problèmes majeurs. Le coût de soutien, via la Charge de service public d’électricité
(CSPE) payée par tous les consommateurs, est en passe de devenir insoutenable. Pour exemple, une personne en précarité énergétique reçoit 160 euros de subvention via les tarifs sociaux et paye sur sa facture 140 euros de CSPE, la majeure partie étant le soutien aux EnR, en particulier le photovoltaïque. L'adaptation des réseaux d'électricité et de gaz se heurte à des besoins d'investissements et n'est pas sans poser problème à la sécurité du système énergétique. Les capacités thermiques capables de palier rapidement à l'intermittence se réduisent fortement. Pour toutes ces raisons, la recherche doit progresser et être soutenue pour lever les obstacles de tous ordres au développement massif des EnR.

Pour un pôle public de l’énergie

La réponse ne peut se trouver dans une diminution inconsidérée de la consommation électrique. S'il est nécessaire d'agir sur l'efficacité énergétique, en particulier en organisant l'isolation des bâtiments, cela ne peut conduire à un rationnement par les prix. Les chiffres avancés en terme de consommation énergétique et en particulier électrique se confrontent à la démographie dynamique de la France, au besoin de réindustrialiser le pays, à l'arrivée massive des nouvelles technologies et aux transferts d'usage nécessaires pour répondre aux enjeux climatiques. Ces facteurs conduiront à une place prépondérante de l'électricité décarbonnée dans le mix énergétique.

Tous ces constats militent pour conforter la place de la filière nucléaire dans la production électrique française. Pour cette industrie particulière, cela impose de conforter le rôle de l'autorité de sûreté, d'obtenir un haut niveau de garanties collectives pour tous les salariés du secteur et enfin d'exiger une maîtrise publique de cette filière mais également de tout le secteur énergétique afin d'avoir une réelle appropriation sociale au travers un pôle public de l'énergie.

 

Marie-Claire Cailletaud - Vie Nouvelle
Préparer ma retraite
Vous vous interrogez sur la date exacte de votre départ à la retraite.Sur la date à partir de laquelle vous devez faire valoir vos droits à la retraite, les démarches à entreprendre, le montant de votre ou vos pensions...

Lire la suite

Mes droits en chiffres
Retraites, Pensions, Allocations, Minima, Sécurité sociale, CMU, APA, SMIC, RSA; Prix, Loyers...

Lire la suite

Ce qu'il faut savoir
Taxe d'habitation : degrevement ou pas ? Nouveau !

Lire la suite

TEMOINS
Jean Pierre Grenon

Le physique d’un rugbyman et l’allure chaloupée, Jean-Pierre Grenon a le regard malicieux de ceux qui en savent long sur la vie syndicale et sociale.

Lire la suite