Le Magazine de l'UCR
je m'abonne
Espace diffuseur
Actions › Manifestations

Le 49.3 ne nous arrêtera pas

http://www.lcp.fr/actualites/loi-travail-echec-du-depot-dune-motion-de-censure-de-gaucheVous souvenez-vous d’une manifestation en plein mois de juillet ? D’un mouvement social de cette durée et de cette importance sous un gouvernement « de gauche » ? Poser ces questions c’est mesurer la puissance de ce mouvement et le ridicule de ceux qui s’obstinent à la nier. « Le 49.3 ne nous arrêtera pas » dit le communiqué de la CGT…

Les manœuvres gouvernementales ne sont pas parvenues à éteindre ni même à atténuer l’opposition au projet de loi. C’est si vrai que le Premier ministre a dû une nouvelle fois empêcher tout débat à l’Assemblée nationale en utilisant l’article 49 alinéa 3 de la Constitution pour faire passer son projet sans débat et sans vote. Procédure d’autant plus anti-démocratique qu’elle s’applique à un projet qui impacte les droits et libertés des salariés.

« Un signe de grande faiblesse » a déclaré Philippe Martinez, en soulignant la gravité de ce déni de démocratie. De quelle légitimité la loi dite Travail pourra-t-elle se prévaloir ? Rejetée par la majorité des syndicats de salariés et de jeunes, par la majorité de l’opinion et adoptée sans vote.

Le social au centre de la vie du pays

Les attentats terroristes et les interventions de l’armée Française en Afrique ont occupé tout l’espace médiatique et politique pendant des mois, suscitant la crainte et la peur dans le corps social. Nous avons assisté à un véritable management de la peur, inspiré des pratiques de l’administration et des médias américains. Nous avons eu droit ensuite à une utilisation scandaleuse des violences provoquées en marge des manifestations contre le projet El Khomri. Et enfin une tentative d’isoler la CGT, en l’accusant d’être à l’origine des désordres et même de se comporter en terroriste selon la formule de Pierre Gattaz, qui devra en répondre devant les tribunaux.

Le mouvement social s’est cependant imposé en mettant au centre le débat sur les contenus et les effets de ce projet, le rôle et la place des organisations syndicales.

Le 49.3 un aveu d’échec

« Le 49.3 est une brutalité, un déni de démocratie » clamait François Hollande…en 2006. C’était vrai à l’époque ça l’est toujours. La loi est passée en force, mais c’est un sérieux échec pour le gouvernement et le patronat qui l’ont portée.

Des consciences se sont aiguisées, des forces se sont constituées, une unité s’est confortée. Une unité de sept organisations qui a résisté aux multiples tentatives de division durant 4 mois ! Elles tiennent meeting commun ce jour et se retrouveront en septembre pour envisager la suite de la mobilisation. C’est aussi inédit.

Autant d’atouts qui vont peser pour faire obstacle à l’application de la loi et aux projets de ceux qui voudront à l’avenir s’attaquer aux droits des salariés. D’autant que l’adoption de la loi ne met pas fin au mouvement d’opposition, des initiatives cet été vont continuer de la mettre en cause et rebondiront à la rentrée.
Nous allons nous y employer.

Pascal Santoni


La motion de censure a recueilli 56 voix, il en fallait 58 pour être déposée. La loi est donc adoptée par l'Assemblée, le combat continue.


Meeting intersyndical le 6 juillet à Paris, 17h, 2 rue Japy 75011 
Votation citoyenne : plus d’un million de votants!
49.3. Le communiqué de la CGT : Un gouvernement hors la loi
Loi Travail, le 49.3 ne nous arrêtera pas !

Préparer ma retraite
Vous vous interrogez sur la date exacte de votre départ à la retraite.Sur la date à partir de laquelle vous devez faire valoir vos droits à la retraite, les démarches à entreprendre, le montant de votre ou vos pensions...

Lire la suite

Mes droits en chiffres
Retraites, Pensions, Allocations, Minima, Sécurité sociale, CMU, APA, SMIC, RSA; Prix, Loyers...

Lire la suite

Ce qu'il faut savoir
Taxe d'habitation : degrevement ou pas ? Nouveau !

Lire la suite

TEMOINS
Jean Pierre Grenon

Le physique d’un rugbyman et l’allure chaloupée, Jean-Pierre Grenon a le regard malicieux de ceux qui en savent long sur la vie syndicale et sociale.

Lire la suite