Le Magazine de l'UCR
je m'abonne
Espace diffuseur
Repères › Economie du vieillissement

RETRAITÉ.E AUX ETATS-UNIS…QUE TU SOIS RICHE OU PAUVRE

Le modèle américain qui inspire tant la politique d’Emmanuel Macron, mérite que l’on s’attarde sur la situation faite aux retraités. Des maisons de retraite en nombre limité et à qualité variable. Des centaines de milliers de personnes âgées de 75 à 85 ans et plus obligées de travailler.

Aux États-Unis, près de 80 % des maisons de retraite appartiennent à des opérateurs privés connus pour leurs tarifs élevés, leurs salaires dérisoires et un certain laxisme sanitaire. Ainsi, des scandales ont éclaté pendant la pandémie avec des morts empilés dans une maison située dans le New Jersey ou encore des personnes abandonnées dans des établissements proches de Seattle et dans l’État de Washington. Pourtant, les factures dans ces maisons atteignent souvent des sommes astronomiques.

Les familles riches peuvent suivre, celles aux revenus pourtant confortables sont souvent obligées de vendre maisons et biens. Certaines autres, en nombre extrêmement limité, peuvent, à des conditions draconiennes, bénéficier de prises en charge partielles par le biais du système Medicare dans des établissements pauvres en matériel et en personnel.

Triste modèle

Les scandales à répétition ont fait craindre des actions en justice aux actionnaires des groupes propriétaires des maisons de retraite. Certaines réactions s’apparentent à des aveux de culpabilité. Ainsi, en Floride, le principal lobby, Florida Health Care Association, qui représente 700 propriétaires de maisons de retraite, a demandé au gouverneur de leur accorder une « immunité contre toute poursuite civile ou criminelle ». Rien de moins.

Deux chiffres. Aux États-Unis, 16 000 maisons de retraite pour environ deux millions de pensionnaires. C’est très peu. L’explication est simple : dans ce pays présenté souvent comme un modèle, il n’existe pas de notion d’âge de départ légal à la retraite. Selon plusieurs études, de plus en plus de personnes âgées de 75 à 85 ans (300 000, dit-on) sont toujours en activité.

José Fort


Vu sur CNN

La chaîne de télévision CNN a consacré récemment des reportages sur les « vieux au boulot ». Avec deux témoignages stupéfiants : un employé de supermarché du New Jersey, vétéran de la Seconde Guerre mondiale, emballant les courses des clients. Il a 97 ans, se prénomme Benito. Son patron se déclare « ravi » de son employé. Dans un hôpital près de Seattle, Florence Rigney vient de fêter ses 94 ans et elle travaille toujours comme infirmière depuis 1946. On vient même de lui renouveler sa licence de réanimation cardiovasculaire. Cas extrêmes, mais révélateurs.

On a coutume de dire qu’une société se juge à la manière dont elle traite ses anciens. L’image donnée par les États-Unis confirme la formule. Quant au pape François, il n’y va pas par quatre chemins : « Une société dans laquelle il n’y a pas de place pour les anciens porte en elle le virus de la mort. » J.F


 

Préparer ma retraite
Vous vous interrogez sur la date exacte de votre départ à la retraite.Sur la date à partir de laquelle vous devez faire valoir vos droits à la retraite, les démarches à entreprendre, le montant de votre ou vos pensions...

Lire la suite


Mes droits en chiffres
Retraites, Pensions, Allocations, Minima, Sécurité sociale, CMU, APA, SMIC, RSA; Prix, Loyers...

Lire la suite

Ce qu'il faut savoir
CSG et CRDS des retraites en 2021 Nouveau !

Lire la suite

TEMOINS/ACTEURS
Madeleine Riffaud ou la résistance au cœur

La vie de Madeleine Riffaud est un hommage à la résistance sous toutes ses formes et en toutes circonstances. Nous lui avons demandé de revenir sur les épisodes marquants de cette vie incroyable.

Lire la suite