Le Magazine de l'UCR
je m'abonne
Espace diffuseur
Actions › Idées

Mauvaise nouvelle : Macron renonce à prendre sa retraite

Fausse information, en réalité Emmanuel Emmanuel Macron renonce non pas à sa retraite mais seulement à son indemnité.... En plein mouvement de grève contre sa réforme des retraites. Cela s’apparente à une communication de pure démagogie et toujours cette dose de mépris qui lui fait penser que les salariés seront dupes de la manœuvre.

La déclaration du président de la République est associée dans les médias à la réforme des retraites, au cas où nous n’aurions pas fait le lien. La plupart d’entre eux ont titré : « Réforme des retraites : Emmanuel Macron renonce à sa future pension de président de la République ».

« C’est juste une volonté de cohérence »…

Mais selon l’Elysée, ne riez pas, "il n'y a pas de volonté d'affichage", juste "une volonté de cohérence" de la part d'Emmanuel Macron. Il était temps ! Depuis deux ans que sa réforme est lancée il s’aperçoit à la veille de Noël que sa situation n’est pas cohérente avec son projet.

Ainsi le président s’applique à lui-même "un nouveau système (qui) sera créé dans le cadre du futur régime universel par points" pour les pensions des chefs de l'Etat. Mais cela signifie qu’il applique une mesure d’un système qui n’a reçu l’approbation ni du Parlement ni de la population qui affirme même son opposition à la réforme. Etrange conception du fonctionnement des institutions.

Tenter de retourner l’opinion publique

En fait la seule cohérence que l’on peut trouver à cette déclaration est sa volonté de faire taire les opposants à sa réforme, par tous les moyens y compris les plus bassement démagogiques.
Le mépris que ce gouvernement affiche à l’égard des organisations syndicales, majoritairement opposées à sa réforme, le conduit à privilégier un objectif et un seul : diviser l’opinion et si possible la retourner.

Emmanuel Macron et ses ministres misent sur les effets qu’entraine la grève pour des millions d’usagers des transports et sur les grévistes eux-mêmes. Ils espèrent que les pertes de salaires des uns et les tracas subis par les autres affaiblissent le mouvement et le soutien dont il continue de bénéficier auprès de l’opinion.

Ce « renoncement » d’Emmanuel Macron signifie également qu’il ne compte pas sur sa retraite pour vivre confortablement après son ou ses mandats, on s’en doutait. Mais peut-être veut-il nous inciter à suivre son exemple en acceptant le sacrifice de nos pensions ? Ce qui ajouterait du cynisme au mépris.

Le soutien des retraités

Ces petits calculs politiciens qui ne dérogent en rien aux pratiques de « l’ancien monde », les coups bas pendant les fêtes de Noël et les congés d’été, n’ont toujours pas entamé l’opposition à sa réforme. Face à la déferlante médiatique sur le thème de « la trêve de Noël » et la mise au pilori de la CGT en particulier, les grévistes tiennent bon, l’opinion aussi. Neuf organisations de retraités soutiennent le mouvement.

En cette période cadeaux, ne lui faisons pas le cadeau de notre résignation. Soutenons le mouvement de rejet de la contre-réforme des retraites, soutenons les grévistes et leurs revendications, car ce sont les nôtres, c’est notre intérêt, celui de nos enfants et petits enfants.


Pascal Santoni

Préparer ma retraite
Vous vous interrogez sur la date exacte de votre départ à la retraite.Sur la date à partir de laquelle vous devez faire valoir vos droits à la retraite, les démarches à entreprendre, le montant de votre ou vos pensions...

Lire la suite


Mes droits en chiffres
Retraites, Pensions, Allocations, Minima, Sécurité sociale, CMU, APA, SMIC, RSA; Prix, Loyers...

Lire la suite

Ce qu'il faut savoir
CSG et CRDS des retraites en 2021 Nouveau !

Lire la suite

TEMOINS/ACTEURS
Madeleine Riffaud ou la résistance au cœur

La vie de Madeleine Riffaud est un hommage à la résistance sous toutes ses formes et en toutes circonstances. Nous lui avons demandé de revenir sur les épisodes marquants de cette vie incroyable.

Lire la suite