Le Magazine de l'UCR
je m'abonne
Espace diffuseur
Actions › Idées

Coronavirus. Pénurie de tests et de masques et confinement

Le Directeur général de la Santé a développé de curieuses recommandations qui visent en réalité à « masquer » le manque de préparation de la France à l’irruption du virus. L’heure n’est certes pas à la polémique mais faire porter la responsabilité de la propagation du virus au comportement des gens sans évoquer celle de l’Etat néolibéral n’est pas admissible.

Une curieuse explication

Le Directeur général de la Santé a recommandé aux habitants de ne pas utiliser de masques, ceux-ci étant réservés aux soignants. Inutile dit-il de s’équiper d’un masque si on n’a pas été infecté par le coronavirus. Tout en insistant lourdement sur la distance sociale qu’il faut respecter, car « on peut être porteur du virus sans le savoir ». Mais si on ne sait pas si on est atteint cela justifie le port des masques ! En réalité c’est la pénurie de masques même pour les soignants, qui expliquent ces recommandations contradictoires.

Pour éviter le port des masques il aurait fallu que des tests massifs soient réalisés. Là encore les réductions répétées des budgets pour nos infrastructures et les personnels de santé ont mis notre système de santé dans l’incapacité de procéder à ces tests. C’est le même manque concernant les appareils respiratoires qui rendra impossible dans bien des cas de sauver des personnes gravement atteintes, notamment parmi les personnes âgées.

Pénurie de tests, de masques, de gels, d’appareils respiratoires

Sans tests massifs, porter le masque n’est pas condamnable comme osent le proclamer les autorités Françaises. C’est la pénurie de masques et de tests qui justifie le confinement, qu’il faut désormais respecter scrupuleusement.

En Thaïlande proche de la Chine, le port généralisé des masques a permis d’éviter le confinement. La Corée du Sud, pays le plus touché après la Chine au début de l’épidémie a réussi à la contenir sans confinement par un dépistage massif et en utilisant tous les moyens technologiques à sa disposition. Plus de 250.000 tests ont été réalisés sur les personnes qui présentaient de potentiels symptômes de la maladie. Des thermomètres thermiques ont été installés dans les endroits repérés comme sensibles, des applications interrogeant l’état de santé quotidien de la population ont été développées...
En France, pour une population à peine inférieure à celle de la Thaïlande, 1000 tests par jour étaient réalisés jusqu’au 18 mars, 4000 à partir de ce jour.

De l’incapacité de produire suffisamment de protections

La Chine et Cuba dont on disait pis que pendre dans nos médias dépêchent leurs médecins et leurs spécialistes dans les différents pays touchés par la pandémie, malgré l’embargo imposé par les Etats-Unis à Cuba. La Chine vient d’offrir un million de masques à la France, tant la délocalisation de nos productions et de nos entreprises a affaibli nos capacités de production. Autre conséquence des politiques inspirées de la production à moindre coût salarial…

Le confinement, ajouté à la crise financière qui couve depuis bien avant la pandémie, sera lourd de conséquences pour notre économie, pour l’emploi et le pouvoir d’achat des Français. Ministres et médias ne cessent de stigmatiser les personnes qui ne respectent pas les consignes et n’hésiteront pas à les rendre responsables des difficultés liées à la crise sanitaire.

La culpabilisation ça suffit !

Nous devons rejeter ces tentatives de culpabilisation. Les coupables sont ceux qui ont démantelé le meilleur système de santé au monde, qui ont laissé partir sans réagir des productions, des entreprises, qui ont favorisé les plus riches aux dépens de ceux qui seront les plus touchés par la pandémie, qui n’ont cessé de proclamer que les dépenses publiques d’intérêt général sont une « charge » à réduire…Nous en reparlerons, aujourd’hui il faut faire face, tous ensemble.

L’urgence c’est de débloquer rapidement des moyens exceptionnels pour doter les structures publiques des moyens suffisants pour faire face à l’afflux grandissant des personnes infectées et de multiplier les tests. Les regrets exprimés par Emmanuel Macron devront se traduire par des actes aussi importants que sa politique a été destructrice.


Pascal Santoni

Préparer ma retraite
Vous vous interrogez sur la date exacte de votre départ à la retraite.Sur la date à partir de laquelle vous devez faire valoir vos droits à la retraite, les démarches à entreprendre, le montant de votre ou vos pensions...

Lire la suite


Mes droits en chiffres
Retraites, Pensions, Allocations, Minima, Sécurité sociale, CMU, APA, SMIC, RSA; Prix, Loyers...

Lire la suite

Ce qu'il faut savoir
CSG et CRDS des retraites en 2021 Nouveau !

Lire la suite

TEMOINS/ACTEURS
Madeleine Riffaud ou la résistance au cœur

La vie de Madeleine Riffaud est un hommage à la résistance sous toutes ses formes et en toutes circonstances. Nous lui avons demandé de revenir sur les épisodes marquants de cette vie incroyable.

Lire la suite