Le Magazine de l'UCR
je m'abonne
Espace diffuseur
Actions › Idées

Déconfinement : pas de discriminations, des protections !

Le gouvernement, après avoir tenté d’imposer aux retraités et personnes âgées de rester confinés au-delà du 11 mai, a dû reculer face à une vive protestation. C’est pour leur bien nous-disait-on. Non, c’est parce que le gouvernement de la 6e puissance du monde était incapable d’assurer la protection de leur déconfinement. ! La discrimination étant levée la question des protections à mettre à disposition reste posée.

L’État doit garantir la liberté de se déplacer

L’Etat a le devoir non seulement de faire respecter les libertés mais également celui de créer les conditions de leur exercice. Fait inquiétant, le Conseil d’État dans une ordonnance du 15 avril a rejeté la demande de plusieurs syndicats, dont la CGT, visant à ordonner au gouvernement de prendre davantage de mesures concernant le dépistage systématique et régulier du personnel et des résidents dans les Ehpad.

Le ministre de la Santé s’était pourtant engagé à faire dépister l’ensemble des employés et résidents des Ehpad en France, où l’on dénombre à ce jour près de 7000 décès.

Autre fait tout aussi inquiétant, le ministre des Affaires Etrangères a confirmé que les masques commandés le 10 avril ne seront livrés qu’à la fin du mois de juin…Comment le gouvernement compte t-il assurer dans de bonnes conditions le déconfinement à partir du 10 mai ?

La faillite du marché

A écouter depuis deux ans Emmanuel Macron et les idéologues qui l’entourent, « la main invisible du marché » était apte à résoudre tous les problèmes. Pour lui faire la place, les services publics, décriés sur tous les tons par nos ministres et les médias ont été affaiblis, leurs agents insultés : fonctionnaires coûteux et « fainéants », soignants, cheminots, postiers, électriciens et les gaziers traités de « privilégiés pour les priver de leur statut, et leurs revendications méprisées.

Or, qui dans cette crise nous permettra d’en sortir ? Les « premiers de cordées » du CAC 40, chéris par Emmanuel Macron ou les salariés de ces services publics, les salariés de toutes les entreprises sur qui on compte désormais pour faire redémarrer l’économie ?

La stratégie des flux tendus dans la production des biens et services, à l’honneur dans tous les discours sur la compétitivité et l’efficacité, a laissé notre pays démuni face à la crise sanitaire et la crise économique qui s’annonce.

L’urgence : changer radicalement de politique

La crise que nous vivons a démontré l’incompatibilité du modèle économique dit « néo-libéral » cher à Emmanuel Macron avec l’intérêt général, dans le domaine de la santé comme dans celui de l’économie. Et que dire de détresse sociale dans laquelle est plongée la très grande majorité de la population ?

Enrichir les riches et appauvrir les autres a, et aura des conséquences dramatiques sur les capacités de notre peuple à surmonter cette épreuve.

C’est dès maintenant que les orientations politiques, notamment l’affaiblissement des services publics, à l’œuvre depuis des années doivent être radicalement changées si l’on veut surmonter la crise sanitaire. De la même manière il est urgent de mettre un terme à la financiarisation croissante de notre économie, car le coronavirus n’est pas seul en cause dans cette crise, c’est une politique et un système qui nous ont conduit à ce désastre.

Renforcer massivement les services publics dans tous les secteurs d’activité et celui de la Santé prioritairement. Mais aussi réquisitionner les entreprises privées pour répondre aux besoins de la production de matériels sanitaires de tests de dépistage, de masques…

Nous voulons les moyens de notre liberté

Les retraités et les personnes âgées représentent la grande majorité des 18 millions de citoyens qui ont failli voir leur sortie du confinement reportée. Si le marché incapable de le faire c’est à l’Etat de mettre en place les conditions du déconfinement, qui sont de plus les meilleurs remèdes contre la propagation du virus :
- généralisation des masques à toute la population,
- dépistage massif, non pas seulement pour ceux qui présentent des symptômes, la fièvre en été suffira à alerter sur leur état, mais surtout pour ceux qui n’en présentent pas et qui peuvent être porteurs du virus sans le savoir,
- réquisitions pour héberger, isoler et soigner celles et ceux qui sont contaminés.

Exigeons que partout soient mises en place ces dispositions.


Pascal Santoni

 

Préparer ma retraite
Vous vous interrogez sur la date exacte de votre départ à la retraite.Sur la date à partir de laquelle vous devez faire valoir vos droits à la retraite, les démarches à entreprendre, le montant de votre ou vos pensions...

Lire la suite


Mes droits en chiffres
Retraites, Pensions, Allocations, Minima, Sécurité sociale, CMU, APA, SMIC, RSA; Prix, Loyers...

Lire la suite

Ce qu'il faut savoir
CSG et CRDS des retraites en 2021 Nouveau !

Lire la suite

TEMOINS/ACTEURS
Madeleine Riffaud ou la résistance au cœur

La vie de Madeleine Riffaud est un hommage à la résistance sous toutes ses formes et en toutes circonstances. Nous lui avons demandé de revenir sur les épisodes marquants de cette vie incroyable.

Lire la suite