Le Magazine de l'UCR
je m'abonne
Espace diffuseur
Actions › Idées

Combattre l’exclusion numérique

Qu’est-ce que l’exclusion numérique et qui concerne-t-elle ? Quelles en sont les conséquences ? L’obligation numérique ne limite-t-elle pas le libre exercice de la citoyenneté ?

C’est un phénomène qui est qualifié de façon très exagérée de “nouveau fléau social”. Il concernerait 13 millions de personnes, soit environ un tiers des plus de 15 ans.

Appliquée aux retraité.e.s cette exclusion organisée concerne aussi des publics éduqués, cultivés, qui ont fait leur preuve tout au long de leur vie professionnelle.

Dématérialisation généralisée

Le gouvernement annonce 100% de services publics dématérialisés en 2022. Mais déjà de nombreux services privés, champs commerciaux, culturels, bancaires … et autres, ne sont accessibles que par Internet.

C’est donc à un véritable apartheid numérique auquel on est confronté aujourd’hui car les pratiques numériques n’accompagnent pas l’humain mais tendent à s’y substituer de plus en plus systématiquement.

La lutte contre l'exclusion numérique

La lutte contre cette exclusion doit donc s’organiser sur au moins deux volets.
Le premier est qu’une alternative aux pratiques et formalités numériques continue d’être offerte aux usagers et aux clients. Les technologies numériques ne peuvent constituer le volet unique de fonctionnement de nos sociétés. D’autant que ces technologies ne sont pas aussi vertueuses qu’on veut nous le faire croire. Fragiles au plan sécuritaire, dévoreuses de matières premières rares extraites dans des conditions d’exploitation inacceptables, machines à supprimer des emplois, attentatoires aux libertés fondamentales et outils de surveillance généralisée, elles peuvent représenter de réels dangers si elles ne sont pas maitrisées démocratiquement.

Le second volet essentiel consiste en une approche quantitative et qualitative d’acquisition d’équipements matériels afin que chacun.e puisse accéder, pour le plaisir et pour l’indispensable de la vie courante, aux horizons ouverts par ces technologies.

Rendre le numérique obligatoire pour toutes les formalités administratives courantes entraine des obligations indiscutables de la part des Pouvoirs publics: aides publiques pour la fourniture de matériel et équipement, ateliers gratuits de proximité, animés par des professionnels formés, y compris aux pédagogies indispensables pour des publics peu ou pas familiarisés que sont notamment une partie de la population retraitée. L’entraide, qu’elle soit familiale, amicale, de voisinage ne peut suffire, d’autant qu’elle peut s’introduire de façon gênante dans des champs intimes de la vie des personnes.

La numérisation de la société ne doit pas se transformer en machine à perdre des droits et de l’autonomie mais au contraire contribuer à ouvrir de nouveaux horizons émancipateurs. Il y a de nombreux chemins revendicatifs à parcourir pour y parvenir.

Jacqueline Farache

Préparer ma retraite
Vous vous interrogez sur la date exacte de votre départ à la retraite.Sur la date à partir de laquelle vous devez faire valoir vos droits à la retraite, les démarches à entreprendre, le montant de votre ou vos pensions...

Lire la suite


Mes droits en chiffres
Retraites, Pensions, Allocations, Minima, Sécurité sociale, CMU, APA, SMIC, RSA; Prix, Loyers...

Lire la suite

Ce qu'il faut savoir
CSG et CRDS des retraites en 2021 Nouveau !

Lire la suite

TEMOINS/ACTEURS
Madeleine Riffaud ou la résistance au cœur

La vie de Madeleine Riffaud est un hommage à la résistance sous toutes ses formes et en toutes circonstances. Nous lui avons demandé de revenir sur les épisodes marquants de cette vie incroyable.

Lire la suite