Le Magazine de l'UCR
je m'abonne
Espace diffuseur
Actions › Idées

VACCINATION...OÙ EST LE PROBLÈME ?

Il est nécessaire de rappeler que la vaccination est à l’origine de progrès majeurs dans la lutte contre les maladies infectieuses qui ont, pendant longtemps, été la première cause de mortalité dans le monde. Cependant ces dernières années, la confiance de la population dans les vaccins s’est érodée, plus particulièrement en France.

Les causes sont à rechercher dans la conjonction entre une communication Gouvernementale inadaptée et une opacité de la part des laboratoires concernant la fiabilité de leurs produits. Cela a commencé avec le vaccin contre l’hépatite B, puis est venu le problème de l’aluminium et enfin les fameux « vaccinodromes » de Roselyne Bachelot lors de l’épisode de la grippe H1-N1.

Course à la rentabilité

Face au coronavirus, la mobilisation mondiale pour mettre au point des vaccins a été très rapide et, on peut le dire aujourd’hui, efficace, puisque nous disposons en un temps record de produits qui paraissent fiables. Cependant, là encore, notre Gouvernement ainsi que la Commission européenne n’ont pas été à la hauteur face à une industrie pharmaceutique très organisée et dont l’objectif principal reste financier, à savoir le meilleur retour sur investissement pour ses actionnaires. Nous avons donc assisté à une course indécente pour savoir quel serait le pays qui précommanderait le plus rapidement le plus grand nombre de vaccins, avec le versement de sommes considérables dans le cadre de contrats opaques, visiblement très favorables aux industriels. Se sont greffés, par ailleurs, des enjeux géopolitiques, avec des déclarations de dirigeants politiques souhaitant imposer leur pays comme la puissance impérialiste dominante dans ce qui a pris le nom d’une « guerre contre le virus ».

Ce contexte s’est avéré peu favorable à un débat serein pour répondre aux interrogations légitimes des populations les plus sceptiques vis-à-vis des vaccins, ouvrant la porte à la diffusion, notamment via les réseaux sociaux, de fausses informations, jetant encore plus le doute chez des personnes qui souhaitaient uniquement disposer de données fiables dans un contexte de crise très anxiogène.

Chantage douteux

Nous avons donc assisté lors du dernier trimestre 2020 à une nouvelle incurie de nos dirigeants qui n’ont pas été capables d’exiger des laboratoires l’accès immédiat et sans restriction aux données des essais menés. Nous avons subi un déferlement d’informations commerciales des laboratoires les plus en avance sur la production de leur vaccin ayant comme objectif d’accélérer les décisions des autorités pour une commercialisation la plus rapide possible, sous la pression d’une partie de l’opinion. Les données, finalement rassurantes sur l’efficacité des produits et leurs effets secondaires, n’ont ainsi été diffusées qu’après avoir obtenu gain de cause au niveau commercial. Il est évident qu’un tel comportement de ces entreprises ne peut que susciter des doutes sur l’honnêteté de leurs publications.

Sortir du secteur marchand

Tout cela démontre qu’il est urgent d’imposer les vaccins, et plus largement les médicaments, comme des biens mondiaux essentiels qui doivent échapper au secteur marchand. C’est ainsi que la Cgt demande de lever la propriété privée sur les brevets qui empêche la diffusion des vaccins tout en étant le support de profits indécents. Elle revendique une obligation légale pour tous les laboratoires pharmaceutiques de partager leurs connaissances, la propriété intellectuelle et les données relatives, mais aussi d’être transparents à la fois sur les contributions publiques, les coûts de production et les clauses d'accessibilité ainsi que sur les protocoles de contrôles sanitaires.

La Sécurité sociale ne doit pas financer la course aux profits et les actionnaires de laboratoires privés. Comme elle a déjà financé la recherche et les investissements, elle ne doit payer que les coûts de production des vaccins.

Restaurer la confiance

La situation actuelle est aggravée par la stratégie vaccinale très complexe choisie par le Gouvernement, avec des choix de priorisation de population contestables en matière de santé publique. Nous assistons de nouveau à une incapacité de la technostructure administrative - la Direction générale de la santé et les Agences régionales de santé - pour mettre en place une organisation simple permettant de restaurer la confiance de la population. La France est en effet un des pays où la proportion de la population réticente à la vaccination est la plus forte, ce qui doit être mis en rapport avec le fait qu’il s’agit aussi du pays dont le Gouvernement recueille la plus faible confiance de ses citoyens vis-à-vis de son action politique. Il n’est pas concevable qu’après la gestion catastrophique des masques, puis des tests, nous nous retrouvions face à un nouveau scandale avec la vaccination.

Donner des moyens

Le rôle de l’État est de mettre à disposition des professionnels de santé de terrain les moyens matériels, logistiques et financiers permettant de vacciner rapidement et efficacement la population dans les meilleures conditions de sécurité. Il s’agit de la condition du rétablissement de la confiance absolument nécessaire aujourd’hui. Qui mieux que le médecin, l’infirmière ou le pharmacien, qui connaît son patient, peut répondre à ses interrogations en lui fournissant les réponses adaptées. Ce n’est sûrement pas dans un gymnase transformé en centre de vaccination avec des personnels réquisitionnés, inconnus et interchangeables, que cela peut s’organiser !

Il y a urgence à changer radicalement d’approche concernant la santé publique dans notre pays afin de pouvoir sortir rapidement de la crise actuelle et de gérer plus sereinement celles qui surviendront inéluctablement dans les années et les décennies à venir.

Dr Christophe Prudhomme

 

Préparer ma retraite
Vous vous interrogez sur la date exacte de votre départ à la retraite.Sur la date à partir de laquelle vous devez faire valoir vos droits à la retraite, les démarches à entreprendre, le montant de votre ou vos pensions...

Lire la suite


Mes droits en chiffres
Retraites, Pensions, Allocations, Minima, Sécurité sociale, CMU, APA, SMIC, RSA; Prix, Loyers...

Lire la suite

Ce qu'il faut savoir
CSG et CRDS des retraites en 2021 Nouveau !

Lire la suite

TEMOINS/ACTEURS
Madeleine Riffaud ou la résistance au cœur

La vie de Madeleine Riffaud est un hommage à la résistance sous toutes ses formes et en toutes circonstances. Nous lui avons demandé de revenir sur les épisodes marquants de cette vie incroyable.

Lire la suite